Sicht vom Hochblauen

Evelyn Hecht-Galinski

Dites non a l`expulsion et a l`occupation! Evelyn hecht-Galinski Traduction Christiane Reynaud

  • Dites non à l’expulsion et à l’occupation!
    Evelyn Hecht-Galinski
    Texte original : http://sicht-vom-hochblauen.de/distanziert-euch-von-vertreibung-und-besatzung/

Commentaire du 9 août 2017-08-09
Traduction : Christiane Reynaud

Pourquoi n’a-t-on pas exigé depuis longtemps de la part des organisations et des citoyens juifs qu’ils prennent leurs distances par rapport à « l’État Juif » comme on l’exige presque quotidiennement par rapport aux associations et aux citoyens musulmans ?

Pourquoi les citoyens allemands de toutes confessions acceptent-ils sans réagir que, par ordre « d’en haut », nous ayons une obligation absolue par rapport à un État qui occupe un autre pays depuis des décennies, à qui nous devons soi-disant une fidélité inconditionnelle et pour qui sa sécurité devrait même être raison d’État ?

Là, j’en reviens à la Chancelière Merkel, « chrétienne sioniste » amatrice d’opéras de Wagner : elle est actuellement en congé et n’est pas venue au sommet sur le diesel parce que pour elle, la reine « fervente » de l’environnement et meneuse de l’hypocrisie allemande, il n’y avait rien d’autre à en tirer que d’être empestée. Cette dirigeante qui ne déclare comme affaire d’État que ce qui lui rapporte des photos, ne se montre, en kimono, qu’à la première de « Lady Macbeth de Mzensk » à Salzburg et redisparaît après en randonnée au Tyrol du Sud où elle est photographiée en compagnie seulement de son mari Joachim Sauer, de sa garde du corps et du journal Bild, qu’elle lit, assise sur le balcon de son hôtel…. Bild… ce journal « instructif » allemand, dont se délectent tous les politiciens !

En effet, presque tous les représentants de la politique me paraissent aussi alignés, aussi ternes et aussi centrés sur leurs propres intérêts. Pendant que l’ancien Président de la République Fédérale Wulff et sa femme n’ont apparemment pas assez pour vivre avec sa retraite honorifique à vie d’environ 236.000 € et qu’il s’est fait embaucher pour cette raison comme fondé de pouvoir d’une entreprise de mode turque, d’autres travaillent pour l’industrie automobile ou bien siègent dans des conseils d’administration de grandes sociétés.. Avec l’ancien Président fédéral on a atteint le sommet de l’iceberg qu’on ne peut apparemment plus surpasser, ce qui pose la question de savoir si nous avons encore vraiment besoin de cette fonction. Mais cela concerne tous les partis qui prônent constamment la proximité indéfectible avec l’industrie, comme c’est le cas en Basse-Saxe, le land de Volkswagen, mais aussi dans d’autres länder. On se demande déjà quoi faire le jour des élections avec des politiciens « déconnectés » qui ont complètement perdu le sens des réalités. Même les syndicats trahissent, quand cela leur sert, leurs adhérents auxquels ils devraient être alliés, les travailleurs : la citation centenaire « Qui nous a trahis ? Les sociaux-démocrates ! » redevient malheureusement réalité pour beaucoup de salariés.

Maintenant que les Verts comme le Premier Ministre du Bade-Wurtemberg Kretschmann, lui aussi proche de l’industrie, s’achètent encore un diesel et sont en bonne relation avec Mercedes Benz, que le Premier Ministre bavarois Seehofer est lié à BMW et le parti libéral démocrate depuis toujours à l’économie, nous aurons des problèmes devant l’urne électorale. La gauche reprend du terrain et s’adapte volontiers, comme on le voit à la coalition à Berlin. Gysi plaide déjà la flexibilité en politique étrangère. Maintenant que l’extrême-droite et le parti raciste « Alternative pour l’Allemagne », brouillés, atterrissent, espérons-le, au fin fond « brun » de l’Histoire où ils devraient disparaître, ce parti défend souvent des positions en faveur des « Juifs », tout cela étant utile dans la lutte contre les Musulmans en période de haine contre l’Islam.. Nos élections de septembre approchent, les problèmes et les crises sont de plus en plus urgents mais il manque de « sauveurs ».

Petry-Interview: AfD will angeblich „Garant jüdischen Lebens“ sein – SPIEGEL ONLINE – Politik

AfD-Chefin Frauke Petry hat in einem Interview mit der „Welt“ auf die Kritik des Präsidenten des Jüdischen Weltkongresses, Ronald Lauder, geantwortet. Der hatte die Alternative für Deutschland (AfD) als „Schande für Deutschland“ bezeichnet. Petry entgegnete nun, ihre Partei sei „einer der wenigen politischen Garanten jüdischen Lebens auch in Zeiten illegaler antisemitischer Migration nach Deutschland“.

Pourquoi les citoyens juifs « honnêtes » en Allemagne ne s’insurgent-ils pas contre un président du Conseil Central qui agit constamment comme porte-parole du gouvernement de « l’État Juif » et rend donc le poste d’ambassadeur d’Israël en Allemagne inutile ? Lorsque j’ai lu l’interview en pleine page du président du Conseil Central des Juifs Schuster je me suis demandée pourquoi on réservait tant de place à cet homme pour ses propos. Je suis habituée à beaucoup de choses de la part du journal Frankfurter Allgemeine mais cette interview menée par le rédacteur Michael Hanefeld, pratiquement en tant que faire-valoir pour Schuster, m’a presque coupé le souffle. Schuster a reproché au reportage d’ARTE « Gaza : la mer ne veut plus de moi » d’être « partial » et exige « plus de minutie ». De la minutie pour représenter la situation à Gaza d’une manière qui plaise aux représentants du lobby pro-israélien ? Ce reportage n’a fait que décrire la vie insupportable au camp de concentration de Gaza et a accompagné des Palestiniens dans leur quotidien précaire. Que Anne Pac, une cinéaste d’envergure, sache de quoi elle parle est une épine dans le pied de Schuster. Il a critiqué en outre qu’elle publie aussi via le portail web « The Electronic Intifada » parce que celui-ci ne diffuserait que des articles qui montrent « les Juifs » comme des agresseurs, ce qui n’est pas vrai car il s’agit d’Israéliens ! Comment peut-on faire des reportages « équilibrés » sur l’épouvantable vie à Gaza… les images parlent d’elles-mêmes.
Schuster ne reproche pas directement une « orientation antisémite » au reportage d’ARTE mais il le fait de façon plus perfide en accusant les critiques d’Israël de servir la cause des préjugés et d’une attitude antisioniste car, de cette manière, ils donnent raison à tous ceux qui tiennent Israël ou les Juifs pour responsables de tous les maux. (Remarque : qui donc d’autre est-il responsable pour l’occupation, la source de tous les maux ?) Et il se plaint que l’on juge « l’État Juif » avec deux poids deux mesures alors que les médias devraient informer de façon « nuancée et équilibrée ». Comment peut-on informer de la façon souhaitée par Schuster sur les crimes incroyables de génocide et la situation catastrophique à Gaza après les attaques et le blocus ? Malheureusement, il y a en Allemagne beaucoup de médias dominants comme le Frankfurter Allgemeine Zeitung qui se chargent volontiers de la disculpation. L’affirmation de Hanefeld que le service public de radiodiffusion répugne à appeler la « haine des Juifs » quotidienne par son nom n’est pas acceptable, c’est un scandale. Schuster a vraiment l’avantage du terrain quand il exprime encore son inquiétude face à « l’antisémitisme croissant à propos d’Israël ». Mais cela est pure calomnie et le président Schuster ne devrait pas dénigrer la critique d’Israël croissante comme « antisémitisme croissant à propos d’Israël ». Pas en mon nom, ni en celui de beaucoup d’autres critiques d’Israël ! Arrêtez de nous traiter d’antisémites parce que nous critiquons « l’État Juif » pour son nettoyage ethnique et sa politique d’occupation. Vous qui n’êtes pas capables d’éprouver de l’empathie pour la Palestine, pour la souffrance des Palestiniens, vous n’avez plus aucun droit à la compréhension. Tant que vous ne prendrez pas vos distances par rapport aux crimes de « l’État Juif » mais que vous solidariserez avec cet État et le soutiendrez, vous n’aurez même plus le droit d’être pris au sérieux. Il est temps que le gouvernement allemand change enfin sa façon de voir et ne finance plus le Conseil Central des Juifs et d’autres organisations qui font ouvertement cause commune avec « l’État Juif » au lieu de s’occuper en tant qu’organisme public des membres juifs allemands comme c’est leur SEUL devoir. Ce Conseil Central, comme celui des vos prédécesseurs de Knobloch, Gaumann jusqu’à vous, a réussi à fouler aux pieds tout l’humanisme judéo-allemand du passé, à semer la haine et la calomnie contre les critiques d’Israël, les citoyens de gauche et les Musulmans et cela m’inquiète et me rend furieuse à la fois.

Kritik an Gaza-Film: „Ich erwarte von Arte mehr Sorgfalt“

Mit der Aussage des Senders Arte, der umstrittene Gaza-Film, der Israel alle Schuld an der Lage dort zuweist, sei eine Reportage und daher subjektiv, gibt sich der Präsident des Zentralrats der Juden, Josef Schuster, nicht zufrieden. Im Interview mit der F.A.Z. fordert er Arte zum Handeln auf.

Entre-temps, la soi-disant « unique démocratie » au Proche-Orient refuse le droit d’entrée aux activistes du mouvement BDS, même aux activistes juifs et les menacent dans la diaspora par l’intermédiaire de sayanim. La Lufthansa exécute les ordres de « l’État Juif » et intercepte même entre-temps les e-mails.

Israel und die BDS-Bewegung: Boykottfreunde werden abgewiesen

Israel und die BDS-Bewegung Die Knesset beschließt ein Gesetz. Es soll ausländischen Anhängern und Befürwortern der BDS-Bewegung den Besuch des Landes verwehren. JERUSALEM taz | Besucher Israels oder der palästinensischen Gebiete, die aus Protest gegen die Besatzung demonstrativ keine Siedlerprodukte kaufen oder sogar zum Boykott der Siedlungen oder Israels aufrufen, müssen künftig damit rechnen, an der Passkontrolle vom Flughafen Ben Gurion wieder nach Hause geschickt zu werden.

Israel spied on interfaith delegation’s emails, rabbi says

A rabbi who was denied boarding on a flight to Israel because of her support for Palestinian rights says there is evidence Israel spied on the group she was traveling with. Alissa Wise of Jewish Voice for Peace told The Electronic Intifada that „there’s no doubt that they were surveilling our email.“

• Alors que dans « l’unique démocratie au Proche-Orient » la liberté d’expression et la liberté de la presse soient descendues au niveau zéro après la fermeture de la chaîne d’informations Al-Jazeera avec, pour justification, cette phrase qui parle d’elle-même : « En période de terrorisme la sécurité passe avant la liberté », – cela a été rapporté en Allemagne mais de loin pas autant critiqué que quand il s’git de le Turquie ou de la Russie –

Al-Jazeera: Israel schließt Büro des TV-Senders aus Katar

Jerusalem/Doha – Israel will die Büros des arabischen Nachrichtensenders Al-Jazeera im Land schließen. Wie das Kommunikationsministerium am Sonntag mitteilte, werfen die israelischen Behörden dem Sender mit Sitz im Golfemirat Katar vor, mit seiner Berichterstattung zur Gewalt anzustacheln. Al-Jazeera verurteilte die Entscheidung und kündigte an, gerichtlich dagegen vorzugehen.

Kommentar: Eigentlich ein geborener Partner – Israel verbietet Al Jazeera | Kommentare | DW | 07.08.2017

Von der Zentrale in Doha, der Hauptstadt Katars, sendet Al-Dschasira in die ganze Welt Saudi-Arabien, die Vereinigten Arabischen Emirate, Bahrain, Ägypten – und nun offenbar auch Israel. Es ist eine merkwürdige Allianz, die sich gegen den katarischen Nachrichtensender Al Jazeera zusammengetan hat.

• alors que « l’unique démocratie » au Proche-Orient s’enfonce dans un marais de corruption avec Netanyahou et ses acolytes, que son fils, le »prince héritier » Jail, déverse des grossièretés sur internet, tout est rapporté mais aussi accepté, alors que Netanyahou devrait atterrir dans la cellule devenue libre de son prédécesseur Olmert avant de transiter vers le tribunal international de La Haye,

Israel: Für Netanjahu wird es eng

Bislang schienen Korruptionsvorwürfe an Benjamin Netanjahu abzuperlen. Dass gegen ihren Premier gleich drei Ermittlungsverfahren laufen, ist der israelischen Öffentlichkeit schon seit dem Winter bekannt. Groß gekümmert hat das seine Anhänger nicht. „Bibi“, wie sie Israels Regierungschef nennen, ist schließlich schon seit seiner ersten Amtszeit in den neunziger Jahren immer wieder in irgendwelche Dinge verwickelt gewesen, für die sich die Polizei interessierte.

Israel: „Kronprinz“ Netanjahu pöbelt online

Jair Netanjahu ist 25 Jahre alt, beruflich unentschlossen und schätzt wie manche Altersgenossen das „Mama-Hotel“, in seinem Fall die Residenz des israelischen Premiers. Kritik daran, dass er dort auf Kosten der Steuerzahler lebe, Chauffeur und Bodyguards in Anspruch nehme und sich die Zeit mit Boykottaufrufen gegen Araber vertreibe, verträgt er weniger gut.

• alors que dans « l’unique démocratie » au Proche-Orient » les coupables juifs sont remis en liberté, condamnés à des peines très légères ou bien même pas poursuivis en justice, des politiciens israéliens et des rabbins réclament la peine de mort pour les résistants palestiniens, bien que l’Armée de Défense soit experte pour les exécutions extrajudiciaires sur place,

Netanjahu fordert Todesstrafe für Terroristen

Israels Premierminister Netanjahu fordert die Todesstrafe für palästinensische Attentäter. Die „Zeit dafür ist gekommen“, sagt er vor Angehörigen von Terror-Opfern. „Niederträchtige Mörder“ sollten hingerichtet werden. Der israelische Ministerpräsident Benjamin Netanjahu hat die Todesstrafe für palästinensische Attentäter gefordert. „Es ist an der Zeit, Terroristen zum Tode zu verurteilen“, sagte Netanjahu bei einem Besuch von Angehörigen von Terror-Opfern.

• alors que « l’unique démocratie » au Proche-Orient effectue des opérations secrètes et des assauts en Syrie, qu’elle anime les Etats-Unis contre l’Iran et incite à attaquer aussi au Liban pour démanteler le Hezbollah sous prétexte de combattre le terrorisme islamiste,

• alors que dans « l’unique démocratie » au Proche-Orient l’occupation illégale de la Palestine continue avec la judaïsation et la provocation de Netanyahou qui annonce la construction de 1400 nouvelles unités d’habitation dans les colonies illégales et qui se vante que, sous son régime, la colonisation a été plus intense que sous tous les autres gouvernements,

• alors que « l’unique démocratie » au Proche-Orient collabore avec l’administration d’Abbas qui poursuit le Hamas avec une haine aveugle et veut l’éradiquer, même au détriment de son propre peuple (!) – à Gaza, les lumières s’éteignent, l’eau est coupée et la vie est rendue pratiquement insupportable pour les habitants enfermés de ce camp de concentration –

Pläne von Israel und Fatah: Weniger Strom für Gaza

Pläne von Israel und Fatah Israel will die Stromversorgung im Gazastreifen weiter reduzieren. Es folgt damit einer Bitte von Palästinenserpräsident Abbas. JERUSALEM dpa | Das Sicherheitskabinett von Ministerpräsident Benjamin Netanjahu hat am Sonntag die Reduzierung der Stromversorgung in Gaza beschlossen. Dies berichteten israelische Medien.

• alors que le statu quo du Haram Al-Sharif et de la Mosquée Al-Aqsa est en voie d’être plus en plus modifié par l‘occupation judaïsante qui provoque et brutalise la population palestinienne,

Why people are protesting and dying in Jerusalem over metal detectors

Was there ever a city of peace so prone to conflict? Jerusalem, the spiritual center of the three monotheistic faiths, was rocked by protests on Friday over new Israeli security restrictions at a holy site sacred to both Jews and Muslims. The violence left at least two Palestinians dead and more than 200 Palestinians injured inintense clashes between protesters and Israeli security forces in East Jerusalem and the West Bank.

• alors que « l’unique démocratie » au Proche-Orient ne recule même pas devant des enfants, les arrêtent arbitrairement, pendant que des descendants palestiniens de victimes d’actes terroristes juifs attendent désespérément que justice soit faite, comme actuellement ceux de l’incendie criminel barbare où un petit enfant palestinien et ses parents ont été assassinés,

Statistics on Palestinian minors in the custody of the Israeli security forces

At the end of August 2017, 331 Palestinian minors were held in Israeli prisons as security detainees and prisoners, including 2 administrative detainees. Another 8 Palestinian minors were held in Israel Prison Service facilities for being in Israel illegally. The IPS considers these minors – both detainees and prisoners – criminal offenders.

• alors que « l’unique démocratie » au Proche-Orient crée un dangereux précédent juridique en retirant POUR LA PREMIÈRE FOIS la citoyenneté à un citoyen israélien palestinien parce qu’en tant que délinquant, il aurait perdu le droit d’être citoyen de « l’État Juif », – des groupes de défense des droits de l’homme ont protesté contre ce jugement qui a été prononcé à l’instigation du ministre de l’Intérieur Deri, lui-même un délinquant avec des antécédents judiciaires -,

„Gefährlicher Präzedenzfall“: Israel entzieht erstmals einem Einwohner die Staatsbürgerschaft

Zum ersten Mal in seiner Geschichte hat Israel einem Bürger die Staatsbürgerschaft entzogen. Bei dem Betroffenen handelt es sich um einen Israeli mit arabischen Wurzeln. Menschenrechtsgruppen kritisierten die Maßnahme als einen gefährlichen Präzedenzfall. Am Sonntag wurde nach einem Beschluss des Amtsgerichts in Haifa dem Israeli Alaa Raed Ahmad Zayoud die Staatsbürgerschaft entzogen.

• alors que « l’unique démocratie » au Proche-Orient recrute des nouveaux citoyens, ce qu’on refuse aux Palestiniens déplacés (!) et que par le programme Taglit et le soutien de donateurs états-uniens et de « l’État Juif » on invite des citoyens juifs de la diaspora et ceux de racines juives et qu’on paye pour eux pour les passionner pour « l’État d’occupation juif », – imaginons un instant qu’Erdogan fasse la même chose pour les citoyens turcs allemands, qu’y aurait- il comme indignation et tumulte…-,

Kennenlernprogramm Taglit – Wie Israel um neue Staatsbürger wirbt

Israel hat allein in diesem Jahr 30.000 junge Menschen mit jüdischen Wurzeln eingeladen, das Land kennenzulernen. Das Programm heißt Taglit, hebräisch für entdecken. Taglit soll die jungen Leute für Israel begeistern. Für viele ist es aber auch nur eine Chance auf einen kostenlosen Urlaub.

– Je pourrais continuer cette liste encore pendant des pages, je m’en tiens à une petite sélection…-

• alors que « l’unique démocratie » au Proche-Orient, « l’État juif terroriste d’occupation et d’apartheid » se joue des règles du droit international, des droits de l’homme ainsi que de toutes les valeurs démocratiques,

le président due Conseil Central des Juifs en Allemagne se solidarise avec cet État et exige plus de « minutie » dans les reportages !

Quand la politique allemande va-t-elle enfin se réorienter, se secouer et assumer sa responsabilité pour une Palestine libre comme leçon après la Shoah et dans l’esprit des valeurs démocratiques ? Pourquoi les citoyens juifs ne se demandent-ils pas pour quelle raison on les aime de moins en moins? En aucun cas pas par « antisémitisme » mais parce que, tant qu’ils ne prennent pas leurs distances, ils sont tenus pour responsables de la politique d’occupation juive illégale ! Quand les citoyens juifs allemands vont-ils enfin se raviser, penser à leurs aïeux et déclarer au président du Conseil Central, au lobby pro-israélien et à tous les acolytes philosémites des médias et de la politique : « Nous ne voulons rien avoir à faire avec cet « État d’occupation juif »,- Pas en notre nom !»

Dites non à l’expulsion et à l’occupation !

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: