Sicht vom Hochblauen

Evelyn Hecht-Galinski

La desolante culture des valeurs allemandes! Evelyn Hecht-Galinski Traduction Christiane Reynaud

La désolante culture des valeurs allemandes !

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 9 mai 2018

Texte original : http://sicht-vom-hochblauen.de/die-leidkultur-der-deutschen-werte-von-evelyn-hecht-galinski/

Traduction : Christiane Reynaud

Que peut-on attendre d’autre des politiciens allemands qui rivalisent entre eux avec des slogans du genre AfD ou de la Hasbara. Presque tous les jours, on entend de nouvelles paroles de propagande qui rendent difficile de croire que l’Allemagne est un pays démocratique où il fait bon vivre. Des « experts en valeurs chrétiennes » trop zélés essaient de détruire ce qui a fonctionné pendant des décennies de coexistence. Quand le chef de groupe de la CSU Dobrindt pérore sur « l’industrie anti-expulsion » il affaiblit « l’État de droit » ; même la Chancelière Merkel le contredit, contrairement à son collègue de la CSU, le « ministre de la patrie » Seehofer. Mais Dobrindt a obtenu de cette manière l’attention des médias, ce qui lui importe beaucoup, avant les élections en Bavière. https://www.tagesschau.de/inland/dobrindt-abschiebungen-101.html

https://www.tagesspiegel.de/politik/aggressive-anti-abschiebe-industrie-merkel-stellt-sich-in-abschiebe-debatte-gegen-dobrindt/21253262.html

http://www.spiegel.de/politik/deutschland/horst-seehofer-innenminister-nimmt-alexander-dobrindt-in-schutz-a-1206569.html

On parle de « centres d’ancrages » comme l’exige le nouveau « ministre de la patrie » Seehofer, ce qui me fait penser à des camps de concentration « allégés ». Le président du syndicat de la police Wentz exige même une surveillance vidéo. Il s’était déjà fait remarquer en proposant de retirer les enfants des familles « antisémites », une proposition complètement absurde, indigne d’un État de droit et d’un président du syndicat de la police ! https://www.n-tv.de/politik/Warum-Seehofers-Plaene-umstritten-sind-article20422038.html

http://www.spiegel.de/politik/deutschland/ankerzentren-polizeigewerkschaft-fordert-videoueberwachung-und-fluchtraeume-a-1206530.html

https://rp-online.de/panorama/deutschland/dpolg-chef-rainer-wendt-will-kinder-aus-antisemitischen-familien-rausholen_aid-16426909

Tout cela sur le modèle des prisons de détention Holot et Saharolim qui sont déjà une triste réalité dans « l’État juif » où tous les réfugiés non-juifs sont considérés comme des « infiltrés » et ne reçoivent pas le droit d’asile, selon la devise « taule ou départ ». Un avertissement qui montre où mène l’isolationnisme.

https://www.zeit.de/2016/06/fluechtlinge-israel-ausreise-gefaengnis

http://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/warum-israel-das-fluechtlingslager-holot-schliessen-will-15374806.html

https://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5165765,00.html

Quand, comme actuellement, des politiciens « chrétiens-sociaux » essaient de faire passer le modèle chrétien comme exemple à suivre et parole d’évangile, nous devrions tous nous unir contre ces hypocrites. Il est temps de nous défendre si on veut nous imposer à tous, comme une boussole, l’image soi-disant « chrétienne de l’homme ». Avec quelle arrogance ces hypocrites des valeurs essaient-ils de se placer au-dessus des personnes de cultures différentes ? Tout équivaut à une « israélisation » de l’Allemagne qui se montre de plus en plus clairement et que nous ne devons pas accepter..

http://www.kas.de/wf/de/71.8575/

Cette idéalisation et cette solidarité inconditionnelle avec « l’État juif », un régime d’occupation plus que détestable, maintient actuellement cette réputation.

Il est difficilement supportable que le ministre des Affaires Étrangères allemand Maas, le « ministre d’Auschwitz » qui vient d’une famille de suivistes, suive maintenant « l’État juif » et ses ministres, le petit doigt sur la couture du pantalon, en particulier son amie personnelle Ayeled Shaked, une ministre d’extrême-droite de « l’État juif » qui qualifie les réfugiés de « gangrène », qui soutient l’expulsion sans exception des réfugiés africains, qui traite les femmes palestiniennes de « mères de serpents », qui plaide pour l’annexion de grandes parties de la Cisjordanie et refuse absolument une solution à deux États. Elle exige que le sionisme ne s’incline plus devant les valeurs universelles libérales, elle projette des lois d’apartheid racistes qui ne favorisent que les Juifs et divulgue des posts sur Facebook d’un ancien auteur des discours de Netanyahou où il exige de tuer aussi les mères des auteurs d’attentats. Déjà en 2014, après le « génocide » de Gaza, le président turc Erdoğan a comparé Shaked avec Hitler qui, lui non plus, n’avait pas hésité à assassiner des enfants, des femmes, des personnes âgées et des civils.

Elle a dernièrement réussi à porter une proposition de loi devant la Knesset qui permettrait à une simple majorité de 61 des 120 députés de rejeter les décisions de la Cour suprême. Je me souviens encore trop bien avec effroi de la Conférence israélo-allemande de 2015 quand l’ancien ministre de la Justice Maas a signé avec son homologue radicale – avec laquelle il était lié d’amitié – une « déclaration commune sur le renforcement et l’approfondissement de la coopération israélo-allemande dans le domaine du droit (!) » et, pour couronner le tout, a déclaré que les deux pays partageaient les « mêmes valeurs ». C’est une honte, vu les propos radicaux et méprisants de cette dame du domaine israélien « du droit », et un coup de pied contre la démocratie allemande basée sur la Loi fondamentale.

https://www.youtube.com/watch?v=_mbS1cbPzxk

https://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/israeli-lawmakers-call-genocide-palestinians-gets-thousands-facebook-likes

https://www.haaretz.com/hblocked?returnTo=https%3A%2F%2Fwww.haaretz.com%2Fisrael-news%2Fhow-israel-s-government-is-aiming-to-outweigh-the-high-court-1.6007125

https://www.haaretz.com/hblocked?returnTo=https%3A%2F%2Fwww.haaretz.com%2Fisrael-news%2Fknesset-set-on-initial-vote-for-bill-allowing-jewish-only-communities-1.6035796

https://www.haaretz.com/hblocked?returnTo=https%3A%2F%2Fwww.haaretz.com%2Ferdogan-ayelet-shaked-is-like-hitler-1.5255577

https://www.bmjv.de/SharedDocs/Artikel/DE/2015/12072015_Deutschland_Israel_Justizkonferenz.html

Ce fut, en effet, le début d’une vague d’activités de Maas qui se transforme en un danger pour l’État de droit allemand. Un ministre des Affaires Étrangères qui se soumet à un tel régime et à une telle collègue qui ne sait ni écrire ni définir le mot valeurs, ne doit jamais les prendre en exemple. Cette coopération amicale se poursuit : Maas prépare une loi pour Facebook, controversée (comme lui !) mais qui plait particulièrement à sa collègue Shaked et à « l’État juif ». Si une loi intéresse à ce point les « collègues occupants juifs », c’est un signe qu’il faut la considérer avec la plus grande méfiance.

http://www.spiegel.de/netzwelt/netzpolitik/heiko-maas-deutsches-facebook-gesetz-koennte-nachahmer-im-ausland-finden-a-1155254.html

Ce ministre des Affaires Étrangères n’est vraiment pas à la bonne place, le fameux « éléphant nain » dans le magasin du gouvernement : il est sur le point d’aller si loin avec son « amour judéophile d’Israël » que, maintenant que « l’État juif » a renoncé à un siège au Conseil de sécurité de l’ONU (ce qui était voué à l’échec) il a annoncé que si l’Allemagne était élue, il représenterait les intérêts d’Israël dans cette commission. C’est un nouvel affront contre la politique allemande et nos valeurs car nous ne devrions certainement pas soutenir l’occupation, l’expulsion et la violation du droit international et des droits de l’homme.

https://www.tagesspiegel.de/politik/un-sicherheitsrat-deutschland-will-auch-israels-interessen-vertreten/21247956.html

Le SPD a aussi manqué à sa promesse avec l’achat pour un milliard d’euros des drones israéliens pouvant être armés : Tout d’abord le parti avait mis un terme à l’accord, maintenant il est favorable à l’affaire imminente !

https://netzpolitik.org/2018/eine-milliarde-fuer-bewaffnungsfaehige-drohnen-vertragsschluss-steht-bevor/

En dépit de toutes les résistances, Maas essaie de détruire ce qui reste d’une bonne relation avec la Russie, même contre la résistance du SPD qui n’obtiendra aucun succès aux prochaines élections avec ce ministre des Affaires Étrangères. De cette façon, il abandonne la ligne de fond de Willy Brandt qui avait toujours misé sur la compréhension, même dans les moments difficiles. Maas construit une image hostile de la Russie et, en cela, surpasse même presque l’ancien président fédéral allemand Gauck ! Ce comportement est désastreux pour nous, les citoyens, car la Russie devrait être notre voisine et partenaire, ce que la majorité des Allemands souhaitent aussi !

https://www.watson.de/Deutschland/Analyse/603806444-Warum-Heiko-Maas-mit-seiner-harten-Linie-gegen-Russland-in-der-eigenen-Partei-aneckt

Depuis le début de la « Marche du retour » à Gaza, plus de 50 Palestiniens innocents ont déjà perdu la vie par des tirs ciblés de la « plus morales des armées de défense » qui n’hésite même pas à tirer sur des enfants ni sur des journalistes avec des gilets « Presse ». Alors que des généraux israéliens se vantent encore, quelques anciens tireurs d’élite ressentent de la honte pour ces crimes mais seuls certains médias de référence trouvent que ce massacre vaille la peine d’être relaté. Ni le gouvernement fédéral ni,et encore moins, le ministre des Affaires Étrangères n’ont pas trouvé un mot de critique contre le « régime d’occupation juif » pour ce massacre.

https://www.n-tv.de/politik/Palaestinenser-bei-Gaza-Protesten-getoetet-article20383196.html

https://www.telegraph.co.uk/news/2018/03/31/israeli-military-defends-tactics-video-appears-show-unarmed/

http://www.spiegel.de/politik/ausland/israel-wo-bleibt-der-aufschrei-ueber-den-tod-von-yaser-murtaja-a-1202147.html

https://derstandard.at/2000077913212/In-Israel-kommtKritik-von-links-ist-ansonsten-aber-unerwuenscht

En effet, on donne l’impression au lecteur moyen allemand que les coupables ne sont pas les titreurs juifs qui soi-disant se défendent eux-mêmes, mais les Palestiniens sous occupation qui sont responsables de leur propre misère. C’est exactement cette propagande qui nous donne l’impression que les Palestiniens sont toujours des terroristes et les Juifs toujours les héros qui ne font que se défendre et qui sont toujours exposés au danger, au lieu d’informer qui sont en réalité les dangereux menaçants et quelle est la vraie cause de la résistance légale palestinienne. Ce lavage de cerveau qui dure depuis des décennies est entre-temps si bien intériorisé qu’il fait partie de la raison d’État allemande, tout comme l’expression ridicule du « droit d’exister » pour « l’État juif » sans la reconnaissance duquel on risque bientôt d’être expulsé d’Allemagne.

Nous avons assisté au Parlement allemand à un spectacle très bizarre lorsque les politiciens de tous les groupes ont rivalisé d’ardeur pour louer et fêter « l’État juif » en tant que havre de « l’unique démocratie » au Proche-Orient avec lequel « nous » partageons les mêmes droits.

Une campagne menée seulement par la Hasbara, le service de propagande de « l’État juif » est en cours, qui commença avec « The Israel Project » et, il faut bien le reconnaître, s’est entre-temps développée en un projet scientifique qui peut être considéré comme un secteur de croissance des plus prometteurs pour l’avenir.

https://www.linkedin.com/pulse/israeli-zionist-lies-propaganda-machinery-exposed-roberto

Est venu s’y ajouter, il y a un an, un « projet anti-BDS » qui est soutenu dans « l’État juif » avec un budget de 75 millions de dollars américains dont 36 millions proviennent du gouvernement et le reste de donateurs et d’organisations juives du monde entier. Nous sommes curieux de voir les campagnes coordonnées des groupes lobbyistes pro-israéliens misant sur l’Europe.

https://www.timesofisrael.com/israel-okays-72-million-anti-bds-project/

Avec ces millions, on veut détruire, dans le monde entier, la seule arme pacifique et efficace dont nous disposons en tant que société civile, c’est-à-dire la campagne BDS « Boycott, désinvestissement, sanctions ». Ici, je recommande fortement le livre d’Eyal Sivan et Armelle Laborie paru en 2016 chez La Fabrique : « Un boycott légitime – Pour le BDS universitaire et culturel de l’État d’Israël »

En Français : https://www.amazon.fr/boycott-l%C3%A9gitime-Eyal-Sivan/dp/2358720879/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1526022517&sr=8-1&keywords=eyal+sivan+armelle+laborie

Ou : https://livre.fnac.com/a10007474/E-Sivan-Un-boycott-legitime-pour-le-BDS-universitaire-et-culturel

En allemand : https://mediashop.at/buecher/legitimer-protest/

Pendant ce temps, des manœuvres de diversion battent leur plein comme de toujours nouvelles campagnes contre l’antisémitisme et des attaques contre les Musulmans soi-disant antisémites et contre l’islam qui se manifestent dans des propositions dangereuses de la culture déplorable comme celles des groupes parlementaires CDU/CSU d’instaurer des classes pour l’enseignement de l’État de droit et des cours « d’éducation aux valeurs, seulement pour les migrants », spécialement pour les Musulmans. Heureusement, l’association des enseignants allemands s’y oppose : elle soutient la proposition d’un enseignement intensifié de la démocratie mais elle devrait concerner tous les élèves et elle conseille des cours de valeurs pour tous les élèves. Si, en plus, on plaide pour des visites obligatoires de camps de concentration pour les réfugiés, la coupe est pleine ! Pourquoi la commémoration de la Nakba, la catastrophe du peuple palestinien, causée par la fondation de « l’État juif » il y a 70 ans, de l’expulsion, du vol des terres et de l’occupation illégale de la Palestine, ne fait-elle pas enfin l’objet d’une matière obligatoire pour les élèves allemands, au lieu de célébrer l’anniversaire de la fondation de l’État d’Israël sans esprit critique ? http://www.spiegel.de/politik/deutschland/fluechtlinge-unionsfraktionschefs-fordern-wertekunde-unterricht-fuer-kinder-a-1206501.html

En ce qui me concerne, après cette proposition incroyablement arrogante qui veut élever avec une condescendance injustifiée les valeurs « judéo-chrétiennes » au-dessus de l’islam et contre laquelle il faut s’opposer avec toute la résistance possible, je plaide pour des « cours de valeurs » pour politiciens allemands avant qu’ils ne puissent occuper des fonctions de ministres! On installe déjà, juste à temps pour le 70ème anniversaire officiel de l’État, des panneaux indicateurs pour la nouvelle ambassade des Etats-Unis dans Jérusalem occupée pour, une fois de plus, signaler que Jérusalem est la « capitale éternelle » du peuple juif. C’est un crime très particulier contre le droit international, mis en scène par le président américain Trump et il va vraisemblablement y assister. Le président Trump est un cauchemar, de même que son ami Netanyahou.

http://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/jerusalem-bringt-wegweiser-fuer-neue-amerikanische-botschaft-an-15578324.html

Entre-temps, on bat le tambour à grand bruit et agressivement pour la guerre contre l’Iran ou contre la Syrie et le Liban et on se demande quand Netanyahou mettra ses plans de guerre à exécution, peut-être directement après le 14 mai ? D’abord fêter et ensuite bombarder ? Nous devrions tous être avertis de ce que cette politique agressive de guerre des Etats-Unis et du régime de Netanyahou nous réserve. Le nouveau conseiller juridique de Trump, Rudy Giuliani, a déjà fait savoir que Trump était favorable à un coup d’État en Iran, c’est-à-dire qu’il s’est totalement rangé du côté de Netanyahou. Les Etats-Unis sont champions des changements de régime et des coups d’État, justement aussi en Iran.

http://www.spiegel.de/politik/ausland/benjamin-netanyahu-konfrontation-zwischen-israel-und-iran-besser-jetzt-a-1206464.html

https://www.merkur.de/politik/giuliani-trump-befuerwortet-regimewechsel-im-iran-zr-9844284.html

Le 8 mai à 20 h 00 HNEC, Trump a annoncé le retrait des Etats-Unis de l’accord nucléaire et, avec une mise en scène sans précédente dont le monde aurait pu se passer, a jeté par-dessus bord tout ce qui caractérise un partenaire. Il a isolé les Etats-Unis et a définitivement prouvé aux partenaires européens qu’il n’était pas un partenaire fiable et que l’Europe devrait enfin tourner le dos à ce trafiquant. Il a averti les entreprises qui entretiendraient des relations d’affaires avec l’Iran qu’il leur laissait quelques mois pour quitter le pays, rompre toutes les relations d’affaires, sans quoi elles seraient soumises aux mêmes sanctions que l’Iran. Il s’est complètement isolé avec une tirade de propos incendiaires haineux. Si à la fin, seuls les Etats-Unis et « l’État juif » restent dans ce système commun de valeurs et veulent déterminer l’ordre mondial, alors le monde devient plus dangereux et plus pauvre. L’Europe qui a assuré parler d’une seule voix, devrait unanimement se détourner de ces partenaires états-uniens…Il est enfin temps de revenir à l’Europe des traditions que ni Trump, ni Netanyahou et encore moins les claqueurs saoudiens ne connaissent. Le président iranien Rohani s’est montré avisé et moralement supérieur. L’Agence d’énergie atomique a confirmé que l’Iran a respecté les accords et coopère pleinement. L’Europe doit maintenant, contrairement aux Etats-Unis, se montrer comme un partenaire fiable qui reste fidèle aux accords négociés. La Russie, en tant que notre voisine importante et garante de stabilité, devrait être totalement impliquée, c’est à l’ordre du jour. Il faut craindre que « l’État juif » trépigne d’impatience pour enfin commencer les guerres projetées, et que Trump a déjà donné feu vert, comme cela semble être le cas après cette triste soirée du 8 mai, le « jour de la libération » que Trump a transformé en jour de la menace.

L’Iran qui n’a encore attaqué aucun autre pays militairement, est menacé massivement et agressivement alors qu’Israël cache son dangereux arsenal nucléaire et n’a pas signé le Traité de non-prolifération des armes atomiques, contrairement à l’Iran.

https://www.bluewin.ch/de/news/international/israel-verschleiert-atomwaffen-bewusst-97524.html

Les conséquences sont imprévisibles et peuvent ébranler complètement la paix dans le monde. Il est un fait que « l’Etat juif », armé jusqu’aux dents, est le pays le plus incendiaire de la région et qu’il frappera sans scrupules, sûr d’avoir Trump dans son sillage et de ne pas avoir à craindre une grande résistance de la part de la « communauté de valeurs » lâche. Il faut en finir avec cette désolante culture des valeurs allemandes qui se base constamment sur les relations particulières avec « l’État juif » et s’oriente sur lui.

 

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: