• Kommentar vom Hochblauen

    Ein moralisches Angebot! Von Evelyn Hecht-Galinski

    Kommentar vom Hochblauen Bild-bdsmovement   Ein moralisches Angebot! Von Evelyn Hecht-Galinski Nachdem sich 50 ehemalige europäische Spitzenpolitiker endlich zur Kritik aufgerafft haben und einen Aufruf gegen Trumps „Nahost-Peace-Plan“ mit zu unterschreiben, fällt auf, das alle [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Das Virus-Komplott Von Evelyn Hecht-Galinski

      Kommentar vom Hochblauen   Das Virus-Komplott Von Evelyn Hecht-Galinski   Seit das Corona-Virus weltweit tausende von Menschen infizierte, ist man zu Recht in Aufruhr. Allerdings sollten wir aufmerksam beobachten, welche dramatischen politischen Folgen daraus [lesen]

Le complot du virus Evelyn Hecht-Galinski Traduction : Christiane Reynaud

 

Le complot du virus

 

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 11 mars 2020

Texte original : http://sicht-vom-hochblauen.de/das-virus-komplott-von-evelyn-hecht-galinski/

Traduction : Christiane Reynaud

 

Depuis que le coronavirus a contaminé des milliers de personnes dans le monde, nous sommes à juste titre inquiets. Mais nous devrions faire attention quelles conséquences politiques dramatiques cela peut avoir. L’Allemagne est devenue depuis longtemps l’un des plus puissants fournisseurs d’armes et se trouve maintenant en quatrième position derrière les États-Unis, la Russie et la France ; de cette façon, elle produit les réfugiés qui vont maintenant être refoulés aux frontières extérieures de l’UE et repoussés par la force militaire. Mais les « valeurs chrétiennes » de l’UE et du gouvernement de Merkel que la chancelière veut démontrer en accueillant environ 1500 enfants venant des camps grecs, ne s’appliquent pas à la misère des enfants du Yémen ou de Gaza  auxquels on ne s’intéresse pas. Nous devrions tous nous sentir concernés par cette hypocrisie et  monter au créneau ! Non, nous ne voulons pas d’une adhésion à l’OTAN et de manœuvres de guerre qui ne servent que de dissuasion contre nos voisins russes. Plus de lancements de drones via Ramstein ni de stockage d’armes nucléaires sur le sol allemand ; plus non plus de coopération et d’entrainement d’autres armées comme celles avec l’armée la soi-disant « plus   morale » de toutes les « armées d’occupation juives ».

https://www.aufschrei-waffenhandel.de/daten-fakten/informationen/

Exemples parfaits de doubles standards

Erdoğan et Poutine  sont à nouveau sanctionnés comme boucs émissaires alors que les « profiteurs de ventes d’armes », l’Arabie Saoudite et « l’État juif », restent impunis et n’ont pas de menaces de sanctions à craindre. Ils sont les exemples parfaits des double standards avec lesquels les sionistes et les États du Golfe sont traités. Cela montre l’effet de la puissance des États-Unis et du lobby pro-israélien. Une grande différence est faite intentionnellement entre les États « utiles » à l’Occident et les États hostiles.

Que feraient en particulier la gauche, les Verts et la droite s’ils n’avaient pas les « ennemis déclarés » Erdoğan et Poutine ? Ce ne sont pas la Turquie et Erdoğan qui sont responsables de la misère des réfugiés dont nous sommes à nouveau témoins mais toute la « communauté occidentale des valeurs « qui se délecte dans son hypocrisie. La Turquie a été appâtée par de fausses promesses comme l’adhésion à l’UE, l’exemption de visas et bien plus encore, puis abandonnée, alors que les Grecs ont été « récompensés » en tant que membres de l’UE pour leurs fausses promesses, leurs achats d’armes et leur obéissance aux États-Unis. Quand Merkel a conclu l’accord sur les réfugiés avec Erdoğan – après son initiative individuelle en 2015 et ses conséquences – elle a pu s’estimer heureuse d’avoir un problème en moins. Le tour de force que la Turquie a maitrisé en accueillant environ 4 millions de réfugiés syriens est admirable et mérite notre reconnaissance. Il ne faut pas oublier que c’est aussi la Turquie qui avait offert un refuge à des Juifs et des persécutés après leur fuite de l’Allemagne nazie. Certains groupes politiques essaient de présenter la tentative de coup d’État contre Erdoğan comme de la propagande, ce qui est une infamie sans précédent  et a probablement été propagé par les mêmes cercles qui ont accordé asile à Gülen et ses adeptes.

https://www.trtdeutsch.com/meinung/die-turkei-ist-wichtig-fur-deutschland-131589

Nous ne devrions pas oublier cela, ni  les souffrances  que nous avons infligées pendant la Seconde Guerre mondiale à la Russie et aux autres peuples soviétiques avec plus de 27 millions de victimes, d’autant plus que l’Allemagne, dans son éternel traumatisme, ne se libère jamais de son soutien inconditionnel à « l’État juif » à cause des crimes de l’Holocauste. Alors qu’ici on ne tient pas compte de ce que des coupables juifs du plus brutal régime d’occupation de l’après-guerre font subir au peuple palestinien et qu’on ferme les yeux depuis déjà des décennies sur le nettoyage ethnique, la violation des droits de l’homme et du droit international, sur l’expropriation et la privation de droits, on n’applique pas les mêmes critères à la Russie et à la Turquie.

Le virus du racisme : une épidémie qui se propage de plus en plus vite

A cause de l’adhésion de la Crimée à la Fédération de Russie par référendum – ce que la propagande qualifie « d’annexion de la Crimée », la Russie est constamment soumise à des sanctions et à d’autres menaces. On reproche sans cesse à la Turquie son comportement antidémocratique, ce qui est visiblement hypocrite, vu le comportement envers « l’unique démocratie » au Moyen-Orient, « l’État juif » d’apartheid. Ce régime occupant est aussi peu une démocratie que l’Inde, qui se considère comme la „plus grande“ démocratie du monde. Les deux États sont unis par un racisme sans limite à l’égard des Musulmans. Alors que les Hindous, tout comme les Juifs, se considèrent comme des „élus“ et se sentent comme des dirigeants „légitimes“ de leur pays, les Musulmans et les Palestiniens sont poursuivis en tant qu’intrus. Nous observons le même phénomène en Chine où les Ouïghours musulmans sont aussi touchés et au Myanmar où ce sont les Rohingyas. Ce virus du racisme est, comme le coronavirus, une épidémie qui se propage de plus en plus vite.

Le confinement et l’état d’urgence dans les territoires palestiniens occupés rapprochent à nouveau le collaborateur palestinien, le  président Mahmoud Abbas et le Premier ministre Benjamin Netanyahou, accusé de corruption.

https://www.middleeastmonitor.com/20200306-corrupt-israel-has-re-elected-a-prime-minister-charged-with-corruption/

https://www.t-online.de/nachrichten/ausland/internationale-politik/id_87486260/israel-netanjahu-beantragt-verschiebung-von-prozessbeginn-.html

Le quotidien israélien Haaretz rapporte que le régime d’occupation sioniste et l’Autorité palestinienne travaillent ensemble à la lutte et au confinement. En effet, tous les deux ont un intérêt politique commun pour l’actionnisme afin de détourner l’attention de leurs propres problèmes. La priorité n’est pas de réduire les risques mais de servir leurs propres intérêts.

Unis dans le nirvana de la farce des négociations de paix

Alors que « l’État juif » a immédiatement fermé ses frontières, réduit les vols en provenance et à destination de pays où le coronavirus était très répandu et a recommandé des mesures d’hygiène, il n’y a pas eu d’instruction de fermeture des universités, des écoles et des jardins d’enfants israéliens.

Pour Abbas, au contraire, le virus venait à point dans ses affaires politiques. Il lui a paru utile de limiter la grève des médecins palestiniens en Cisjordanie occupée. Dès le début, il avait qualifié cette grève de „méprisable“ et s’était ainsi une fois de plus mis  politiquement hors-jeu. En exigeant l’arrêt de la grève, il s’était attiré la critique de ses propres fonctionnaires comme Husum Khader, un des députés de Naplouse qui ont reproché à Abbas de « maltraiter les médecins » et d’être incapable d’être président, ce en quoi ils ont tapé dans le mille et obtenu le soutien des Palestiniens de Naplouse et des environs. Et la réponse du président ? Il a brutalement fait jeter Husum Khader en prison. https://www.middleeastmonitor.com/20200309-abbas-has-enlisted-the-coronavirus-in-the-battle-against-his-political-opponents/

Nous voyons déjà les représentants du Fatah se réunir à nouveau avec les occupants sionistes et poursuivre les négociations là où elles en étaient si souvent auparavant, c’est-à-dire dans le nirvana de la farce des négociations de paix, alors qu’en réalité, les occupants étaient en train d’annoncer la construction de milliers de nouvelles colonies et de nouvelles routes d’apartheid pour les colons juifs. Tout indique une judaïsation éternelle de la Palestine, dans laquelle une Autorité palestinienne et ses représentants eux-mêmes sont fortement impliqués, aux dépens du peuple palestinien.

https://www.middleeastmonitor.com/20200309-the-pa-is-provoking-the-palestinians-with-its-israel-normalisation-meetings/

Quel gaspillage de ressources !

Tout comme Netanyahou ne laisse rien au hasard pour assurer son maintien au pouvoir par tous les moyens, Abbas a saisi toutes les occasions de gouverner en Cisjordanie et à Gaza sans égards pour les personnes vivant sous l’occupation. Sans la collaboration avec « l’État juif occupant » il n’y serait jamais parvenu.

On ne peut que s’étonner que l’on organise encore en Allemagne des conférences qui ont pour thème la « solution à deux États » – malgré le refus  catégorique d’Israël – et des discussions sur des alternatives et des perspectives qui ne se réaliseront jamais. Quel gaspillage de ressources!

Tant que les Musulmans allemands, les Allemands issus de l’immigration et les migrants en Allemagne ne se sentiront pas reconnus et égaux en droits et qu’ils devront vivre avec la crainte de devenir la cible des extrémistes de droite et des xénophobes, nous aurons affaire, non seulement au coronavirus, mais aussi au virus du racisme contre lequel il n’existe malheureusement pas de vaccin. Les Musulmans et les mosquées doivent donc bénéficier de la même protection que les Juifs et les synagogues. Et il doit enfin y avoir un commissaire au racisme au lieu d’un commissaire à l’antisémitisme !

Il reste encore beaucoup à faire dans la lutte contre ce virus !

Tant que les personnes en danger devront elles-mêmes faire remarquer qu’elles sont allemandes et qu’elles veulent faire partie du peuple comme tout autre allemand, tant que les dossiers NSU ne seront pas déclassifiés, tant que les implications de l’Office fédéral de protection de la constitution ne seront pas complètement éclaircies et que l’indifférence de la société majoritaire frappera doublement ces citoyens, tant que l’AfD et certains politiciens iront à la pêche aux voix avec le racisme et le populisme, il y aura encore beaucoup à faire pour combattre ce virus !

https://taz.de/Muslime-in-Angst/!5665892/

 

 

 

 

 

 

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: