• Kommentar vom Hochblauen

    Die Grenze ist überschritten Von Evelyn Hecht-Galinski

    Kommentar vom Hochblauen   Die Grenze ist überschritten   Von Evelyn Hecht-Galinski   Angesichts der Tatsache, dass dank Israels Propagandafeldzug Kritik auf ganzer Linie zum Schweigen gebracht wurde, kritische Juden speziell als Antisemiten oder „selbsthassende [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Deutsch-israelischer Impfstoff-Deal Von Evelyn Hecht-Galinski

        Kommentar vom Hochblauen für TRTdeutsch Deutsch-israelischer Impfstoff-Deal Nur in Deutschland scheint es möglich, dass sich die gesamte Medienlandschaft inklusive öffentlich-rechtliche Fernseh- und Rundfunkanstalten wie es scheint gemeinsam verschworen hat, es mit der Pflicht [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Ein unmoralisches Geschenk Von Evelyn Hecht-Galinski

    Kommentar vom Hochblauen Ein unmoralisches Geschenk Von Evelyn Hecht-Galinski Wie ist es möglich, dass sich die gesamte deutsche Medienlandschaft, inklusive den Öffentlich-Rechtlichen Fernseh- und Rundfunkanstalten, wie es scheint, gemeinsam verschworen hat, es mit der Pflicht [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Besetzt in alle Ewigkeit Von Evelyn Hecht-Galinski

    Aktueller Online-Flyer vom 18. Dezember 2020   Kommentar vom Hochblauen Besetzt in alle Ewigkeit Von Evelyn Hecht-Galinski Es ist diese Missachtung aller palästinensischen Rechte, die so wütend und fassungslos macht. Während wir hier durch die Corona-Pandemie [lesen]

Le grand bluff Evelyn Hecht-Galinski Traduction: Christiane Reynaud

 

 

Le grand bluff

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 19 août 2020

Texte original: http://sicht-vom-hochblauen.de/der-grosse-bluff-von-evelyn-hecht-galinski-kommentar-vom-hochblauen/

Traduction: Christiane Reynaud

Netanyahou s’approche de plus en plus de son but d’annexer définitivement la Cisjordanie avec l’aide de potentats arabes versatiles, même si cette annexion n’est pas actuellement à l’ordre du jour américain de Trump. Ce n’est que partie remise. La surprise fut grande lorsque Netanyahu annonça ce grand bluff, l’accord prévu avec les Émirats arabes unis (EAU). Des contacts secrets existent depuis des années entre certains États du Golfe et « l’État juif » car Israël et les États du Golfe leur haine de l’Iran en commun. Tout comme Mohammed Al-Zayed, le prince héritier d’Abu Dhabi, le souverain saoudien Salmane  a déjà fait campagne pour un front commun contre l’Iran. La stupéfaction des spectateurs avait déjà été grande, lors de la visite de la ministre des Sports israélienne Miri Regev, une sioniste endurcie, il y a deux ans au « Grand Slam d’Abu Dhabi », après que le judoka israélien Sagi Muki a gagné la médaille d’or,  quand l’hymne national de « l’État juif », la Hatikvah (« Notre espoir), le chant du mouvement sioniste, retentit pour la première fois aux EAU.

https://www.deutschlandfunk.de/judo-grand-slam-neue-toene-in-abu-dhabi.890.de.html?dram:article_id=431834

La glace a apparemment été rompue quand le ministre des Affaires étrangères d’Oman  bin Alawi s’est prononcé positivement sur Israël lors d’une conférence sur la sécurité à Bahreïn et après une rencontre de Netanyahou avec le sultan Qabus à Oman, la première visite d’un chef de gouvernement de « l’État juif ». Il y a des contacts de diverse nature comme une représentation d’Israël de « l’Agence internationale pour les énergies renouvelables » (IRENA) et un pavillon à l’exposition mondiale « Expo 2020 » à Dubaï, repoussée à 2021.

https://www.spiegel.de/politik/ausland/israel-benjamin-netanyahu-besucht-oman-miri-regev-reist-nach-abu-dhabi-a-1236388.html

https://www.irena.org/newsroom/pressreleases/2015/Nov/Israeli-Delegation-Discusses-Cooperation-with-IRENA-on-Advancement-of-Renewable-Energy

https://www.jns.org/construction-begins-for-israels-pavilion-at-expo-2020-world-fair-in-dubai/

Les „exportations meurtrières“ sont tout à fait typiques pour „l’État juif“

Les „exportations meurtrières“ sont tout à fait typiques de „l’État juif“: un produit phare particulièrement apprécié des États du Golfe est le logiciel espion israélien comme celui de l’entreprise NSO Group. Les EAU ont utilisé ce logiciel d’espionnage contre des militants des droits de l’homme émiratis comme Ahmed Mansour. Il a également été utilisé pour espionner le téléphone portable du journaliste Jamal Kashoggi, assassiné  brutalement et insidieusement à l’ambassade saoudienne à Istanbul. Les EAU ont également installé le système israélien „Falcon Eye“ qui appartient à l’ancien agent des services secrets Mati Kochavi, pour surveiller totalement l’État. Kochavi est depuis des années un des fournisseurs les plus prospères des EAU. Il est un des opérateurs internet avec le plus grand succès qui ne recule devant rien quand cela lui rapporte de l’argent et de la renommée. Il a, entre autre,  gagné un prix avec sa fille pour une série  „sur la Shoah et Instagram“, „La fille d’Ève“.

https://www.amnesty.org/en/latest/news/2019/09/nso-spyware-human-rights/

https://www.nytimes.com/2018/12/02/world/middleeast/saudi-khashoggi-spyware-israel.html

https://www.middleeasteye.net/news/abu-dhabi-announces-launch-israeli-installed-mass-surveillance-system

https://www.crunchbase.com/person/mati-kochavi

https://www.juedische-allgemeine.de/israel/die-schoa-als-story/

Tous les contacts  ont été noués par Yossi Cohen, le chef du Mossad, qui a travaillé dur en coulisse avec Ron Dermer, l’ambassadeur israélien aux État-Unis, comme Netanyahou en a fait l’éloge par Twitter. Le Mossad et le ministère des Affaires étrangères comptent de nombreux diplomates et employés qui parlent couramment arabe et sont spécialisés dans le milieu arabe.

https://www.aa.com.tr/en/middle-east/mossad-chief-in-uae-to-discuss-normalization-deal/1944831

https://www.aljazeera.com/news/2020/08/iran-uae-israel-deal-stab-muslims-200814095249300.html

Le projet d’accord EAU/Israël offre également la possibilité pour les EAU d’acheter enfin n’importe quelle quantité d’armes aux États-Unis sans avoir à craindre de critique ou d‘objections des „amis sionistes“. Le président américain a tout fait pour pousser les EAU à acheter des armes pour plusieurs milliards de dollars malgré la résistance du Congrès à cause du nombre élevé de victimes civiles liées à l’utilisation de ces armes au Yémen. Les EAU ont été critiqués en Libye pour avoir violé un embargo sur les armes du Conseil de sécurité des Naions Unies en 2011 en fournissant des équipements de combat aux troupes armées sous le commandement du général Haftar, connues pour leurs violations des droits de l’homme. Et là aussi, la Turquie et Erdoğan ont prouvé être un adversaire important de Haftar, contrairement aux EAU et à la France. Haftar s’est vanté qu’Israël lui avait fourni des armes après plusieurs rencontres avec des agents du Mossad. Là encore, les intérêts des EAU sont similaires à ceux des Israéliens.

http://icfuae.org.uk/uae-in-the-media/israel-provided-haftar-weapons-uae-mediated

https://www.politico.eu/article/frances-double-game-in-libya-nato-un-khalifa-haftar/

https://www.politico.eu/article/libya-khalifa-haftar-in-retreat-france-hedges-its-bets/

https://www.zeit.de/zustimmung?url=https%3A%2F%2Fwww.zeit.de%2Fpolitik%2Fausland%2F2020-08%2Fabkommen-israel-vereinigte-arabische-emirate-waffendeal

De „vrais artisans de la paix“  font cause commune!

„Le ministre à cause d’Auschwitz“ Heiko Maas, a-t-il vraiment réfléchi à cela lors de sa courte visite aux Émirats, après son voyage en Libye? Il a loué les EAU pour avoir montré „avec ce pas historique vers la normalisation des relations avec Israel, qu’ils pouvaient apporter une contribution importante à la paix dans la région“: comme a déclaré Maas avant son départ mardi. Nous voyons à quoi ressemble cette contribution en Libye, au Yémen et dans les territoires palestiniens occupés par Israël. Là, les „vrais artisans de la paix“ se sont mis ensemble et ce ministre des Affaires étrangères s’avère à nouveau être un transmetteur partial de la propagande israélienne; les Palestiniens ne l’intéressent plus depuis longtemps, comme il l’avait aussi prouvé lors de sa première visite à „l’État juif“ où il n’avait „pas  eu de temps“ pour le gouvernement palestinien. Et maintenant, il espère vraiment des „négociations de paix“  entre Israël et les Palestiniens. Je me demande bien d’où vient cet espoir. Mais ce ne serait pas la première, ni certainement la dernière mauvaise estimation du „ministre à cause d’Auschwitz“.

https://www.reuters.com/article/us-libya-security-trump/white-house-says-trump-spoke-to-libyan-commander-haftar-on-monday-idUSKCN1RV0WW

https://www.reuters.com/article/us-israel-emirates-usa-arms/israel-uae-deal-could-open-up-u-s-weapons-sales-to-gulf-kingdom-experts-say-idUSKCN25A2VI

https://www.auswaertiges-amt.de/de/aussenpolitik/laender/libyen-node/maas-tripolis-abu-dhabi/2375300

https://www.juedische-allgemeine.de/politik/schritt-zur-normalisierung/

https://www.rnd.de/politik/heiko-maas-bundesaussenminister-hofft-auf-direkte-gesprache-zwischen-israel-und-palastinensern-IIBDBQ7NVZLUNVMJLXU64BNWUY.html

„Le plan de Netanyahou est l’annexion“

L’historien israélien Moshe Zimmermann a déclaré aux Informations de la chaine ARD: „Le plan de Netanyahou est l’annexion“. On ne peut pas être plus clair et plus juste . https://www.tagesschau.de/ausland/israel-emirate-netanyahu-trump-101.html

D’ailleurs, Netanyahou a dit lui-même que l’accord entre Israël et les EAU n’arrêtera pas l’annexion de la Cisjordanie et qu’il ne signifie pas non plus que „l’État juif“ soit prêt à renoncer au contrôle de grandes parties de la Cisjordanie. Cette déclaration ne fait que confirmer la politique bien connue de Netanyahou. Il a confirmé qu’il restait attaché au „plan de paix“ de Trump par lequel „l’État juif“ gagnera encore 30 % de la Cisjordanie occupée (la Judée et la Samarie), et à l’annexion prévue. On mettra tout en oeuvre pour „le tourisme bilatéral, les lignes téléphoniques déjà ouvertes et les liaisons aériennes pour permettre des vols directs entre Tel-Aviv et Dubaï ainsi qu’Abu Dhabi via l’Arabie Saoudite.

En fait, cet accord ne fait qu’intensifier la judaïsation croissante

En fait, cet accord ne fait qu’intensifier la judaïsation croissante, cette fois avec l’aide d’États arabes déloyaux, aux dépens des Palestiniens. Après le transfert de l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, les États-Unis ont reconnu le plateau du Golan occupé en tant que territoire israélien, ainsi que l’annexion prévue. Ce soi-disant plan de paix, sans participation ni consentement des Palestiniens, dont le président Trump et son gendre Kushner sont les principaux stratèges, a tout pris aux Palestiniens, sans concession et sans pitié. S’ils perdent maintenant aussi le soutien des États arabes, c’est la consolidation de l’occupation illégale de la Palestine sans les Palestiniens. Seule la Turquie, membre de l’OTAN et l’un des plus importants et des plus fiables soutiens de la Palestine, a critiqué l’accord avec les EAU et a menacé de mettre fin aux relations diplomatiques avec les Émirats. https://www.aljazeera.com/news/2020/08/erdogan-turkey-suspend-ties-uae-israel-deal-200815064313281.html

Avec une fin de l’occupation illégale, et c’est là le grand bluff.

Le fait que cet accord entre deux pays du Moyen-Orient ait été déclaré dans le lointain Washington, à la Maison Blanche, a clairement démontré de quoi il s’agissait réellement: réparer le charisme décroissant de Trump pour la campagne électorale et masquer l’affaire de corruption de Netanyahou et sa gestion chaotique du coronavirus. Tous les deux veulent polir leur image et cacher leurs erreurs, la seule chose qu’ils ne veulent certainement pas c’est la paix pour le Proche-Orient et la liberté pour la Palestine avec la fin de l’occupation illégale, et c’est là le grand bluff. L’adversaire de Trump, le démocrate Joe Biden avec la „lobbyiste pro-israélienne“ Kamala Harris à ses côtés, s’est également empressé de féliciter Israël et les EAU pour „faire son miel“: il a essayé de récolter quelques lauriers sans oublier de mentionner que lui aussi avait beaucoup contribué à cet accord pendant son mandat sous „Obama O-bomba“ lors de nombreuses rencontres avec des personnalités israéliennes et émiraties et qu’il se réjouissait donc de cette nouvelle. On tombe donc de Charybde en Scylla quand il s’agit de „l’État juif“ et de la Palestine! Aucune bonne perspective en vue.

https://www.aa.com.tr/en/middle-east/us-joe-biden-praises-israel-uae-normalization-deal/1941205

https://www.timesofisrael.com/in-harris-biden-chooses-a-traditionally-pro-israel-dem-as-his-veep-candidate/

Vol au-dessus du camp de concentration

Lundi, quand 200 militaires de l’Armée de l’air israélienne se sont rassemblés pour des exercices communs avec l’armée fédérale sur la base aérienne de Nörvenich en Rhénanie du Nord-Westphalie pour décoller ensemble dans une manoeuvre „historique“, nous, les partisans d’une Palestine libre, ne pouvions que ressentir de la colère. Distraits par la „grande politique, la pandémie du coronavirus, nous n’entendons plus rien de l’occupation sioniste illégale, des attaques sur Gaza, de la construction de colonies. Qu’Israël mène des opérations en collaboration avec l’Allemagne sur le “territoire des coupables“, seulement 75 ans après la libération d’Auschwitz, est soi-disant un signe de „puissance défensive et de force“.

N’est-ce pas plutôt un signe de la faiblesse allemande que les descendants des anciens coupables passent outre tout le passé et n’en ont apparemment tiré aucune leçon? Comment des soldats allemands , en compagnie de soldats israéliens, les descendants des victimes devenus les coupables d’aujourd’hui, dans une action de propagande sans précédent, peuvent-ils survoler avec un Learjet occupé par les deux chefs des forces aériennes, le général de division israélien Amikam Norkin et le général de corps d’armée allemand Ingo Gerhartz, la base de Fürstenfeld, flanqués de deux F16 israéliens et de deux Eurofighters allemands, pour commémorer dans cette formation l’attentat lors des Jeux Olympiques de 1972? Ils ont survolé ensuite Dachau pour se rendre ensemble au camp de concentration pour une cérémonie commémorative à laquelle la „ministre de la guerre“ Kamp Karrenbauer prit aussi part en souvenir des victimes. Ils appellent cela „un message d’avenir“ qui devrait renforcer leurs relations communes. Déjà en 2003 avait eu lieu un survol plus qu’embarrassant d‘Auschwitz par des avions de chasse „à l’étoile de David“ lors d’une cérémonie commémorative; seuls des lobbyistes pro-israéliens traumatisés comme Henryk M. Broder de monde de la presse Springer avaient acclamé l’événement.

https://www.welt.de/kultur/article136925667/Kampfjets-ueber-Auschwitz-der-schoenste-Anblick.html

Avec le slogan “Plus jamais ça”, ils ont tenté d’apporter une note pacifique à cette provocation.  Cette fois, c’est donc au tour de Dachau, et cette action de propagande doit servir à suggérer des intentions pacifiques.  Alors que le côté allemand ne parle que de „Vorbeiflug“ (passage des avions à côté), les „amis juifs“ parlent d’un „Überflug“ (survol).  Si cela est censé être le signe d’un “plus jamais ça”, alors c’est complètement raté. Les soldats juifs „de la défense“ ont prouvé depuis 1948, depuis la Nakba, qu’ils ont transformé depuis longtemps le „plus jamais ça“ en un „encore et toujours“.

https://www.dw.com/de/bundeswehrsoldaten-lernen-in-israel-den-tunnelkampf/a-17844099

L’Allemagne a depuis longtemps prouvé qu’elle était l’un des plus fidèles vassaux de „l’État juif d’occupation et d’apartheid“, qu’elle n’hésite pas à s’entraîner avec les soldats d’occupation et comme en 2014, à former 200 soldats allemands pour le combat urbain et le combat dans les tunnels. Les soldats allemands vont-ils bientôt servir à maintenir l’occupation illégale de la Palestine? On veut s’entraîner aux combats sur terre et dans les airs, à réagir aux menaces de missiles sol-air et autres scénarios de combat en territoire ennemi. Ne va-t-on pas se demander à quoi sert la manoeuvre actuelle „Blue Wings 2020“ avec 200 militaires de l’armée de l’air israélienne, six avions de combat F16, deux Boeing 707 militaires pour le ravitaillement en carburant et deux avions de passagers? Le journal Die junge Welt et Arnold Stötzel l’ont pertinemment décrit: „Les invités de l’armée de l’air israélienne ont livré à domicile à leurs amis allemands un certificat de non-culpabilité qui dit: „plus jamais la Wehrmacht, à l’avenir seulement des guerres antifa“. Nous savons ce que nous devons en penser: la mort, la destruction et l’occupation.

Le spectacle commença par une cérémonie de bienvenue pour les amis israéliens. „l’accolade la plus chaleureuse“ que l’on puisse accorder et offrir. L’instrumentalisation de l’Holocauste a été parfaite grâce au programme-cadre de la visite commune du mémorial du camp de concentration de Dachau, en présence d’Annegret Kamp-Karrenbauer, la ministre allemande de la „défense“, „profondément émue“ par le vol de la formation près de Dachau, et de l’ambassadeur de „l’État juif“, Jeremy Issacharoff. Le tout fut couronné par la décision expressément approuvée par le président du Conseil central des Juifs Schuster, du comité directeur de la CDU, de permettre  qu’à l’avenir, chaque écolier puisse visiter un camp de concentration. Je propose également une visite de Gaza et de l’exposition sur la Nakba qui devrait avoir lieu dans toutes les villes allemandes.

https://www.deutschlandfunk.de/gemeinsames-manoever-deutsch-israelische-kampfjets-erinnern.1939.de.html?drn:news_id=1163096

https://www.jungewelt.de/artikel/384524.seite-an-seite.html

https://www.juedische-allgemeine.de/politik/zentralrat-der-juden-befurwortet-beschluss-der-cdu/

 

 

 

 

 

 

 

1 Kommentar zu Le grand bluff Evelyn Hecht-Galinski Traduction: Christiane Reynaud

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: