Sicht vom Hochblauen

Evelyn Hecht-Galinski

Le silence des antsemites philosemites devant les crimes sionistes en Palestine! Evelyn Hecht-Galinski Traduction: Christiane Reynaud

Le silence des antisémites philosémites devant les crimes sionistes en Palestine!

Evelyn Hecht-Galinski – Commentaire du 31 mai 2017

Traduction : Christiane Reynaud

Lorsque dimanche dernier le régime de Nétanyahou et son dirigeant marquèrent le 50ème anniversaire de la Guerre de Six Jours par un rassemblement emblématique judaïque au Mur des Lamentations dans la partie de Jérusalem illégalement occupée, il n’y eu, une fois de plus, pas d’écho dans la presse allemande. Quelle provocation de se rassembler dans Jérusalem-Est illégalement occupé pour démontrer au monde entier que Jérusalem restera la capitale éternelle indivisible d’un « État Juif » ! Nétanyahou fêta de façon provocante l’occupation illicite sur les lieux mêmes, donc sous les yeux de la population palestinienne, au lieu de le faire discrètement au Knesset, le Parlement de « l’État Juif ». Une autre incroyable « chuzpe » a été d’annoncer, précisément lors de cette réunion du cabinet, la construction d’un téléphérique pour que les touristes puissent visiter Jérusalem-Est, la Vieille Ville et le Mur des Lamentations plus confortablement, alors que la vie des Palestiniens devient de plus en plus insupportable.

 

Le ministère du tourisme israélien veut débourser 50 millions d’euros pour ce « téléférique d’occupation » qui doit aller de Jérusalem-Ouest jusqu’au Mur des Lamentations au fond de Jérusalem-Est. Les plans prévoient que ce « téléférique d’occupation » soit opérationnel en 2021 et transporte plus de 3000 personnes par heure. Il n’y a qu’une solution : pas de voyage dans « l’État Juif » et pas de trajet avec ce téléférique illégal ! Les plans du régime de Nétanyahou doivent devenir un flop touristique !

 

Après que Trump et son clan familial se soient rendus le dimanche d’avant au Mur des Lamentations dans la partie de Jérusalem occupée illégalement et y aient déposé leur petit papier (what a wonderful Wall, I have to find the builder) les vannes étaient ouvertes pour légaliser la prétention juive à la totalité de Jérusalem. Certes « l’ami » Trump qui venait de conclure son affaire d’armements avec les Saoudiens a évité d’annoncer le déménagement de l’ambassade de Tel Aviv à Jérusalem mais ce n’est qu’un détail cosmétique puisque le nouvel ambassadeur des Etats-Unis et sympathisant de la colonisation Friedman réside dans la partie occupée de Jérusalem. « Friedman, seul à la maison » !

Il y a eu certes quelques courts articles à ce sujet, mais ils n’ont pas attiré l’attention et n’ont pas vraiment expliqué ce qui s’est passé.

 

« L’État Juif » qui se targue constamment d’être « la seule démocratie au Proche-Orient « s’est bien installé dans l’occupation illégale qui n’a qu’un but, la solution finale de la Palestine, avec la solution finale d’un « État pour Juifs, le Grand Israël, sans Palestiniens ». La communauté internationale hypocrite a bien contribué à ce qu’ils se rapprochent de plus en plus de ce but. Contrairement à ce que prétendent l’Union Européenne, l’Allemagne en tête, et les Etats-Unis, ils n’ont pas pu ni voulu empêcher l’occupation juive illégale de la Palestine et les colonies de s’étaler comme une méduse sur presque toute la Palestine.

 

C’est justement cette « communauté chrétienne de valeurs » qui aime tant se référer à ses valeurs et au droit international qui a toujours toléré cette injustice depuis la fondation de « l’État Juif » pour détourner l’attention de ses propres défaillances. Ce « rempart juif » contre le terrorisme s’est continuellement présenté comme un pays constamment menacé et cerné par des ennemis, alors que ce petit pays si innocent ne veut que vivre en paix avec ses voisins.

 

Alors qu’heureusement le mur de Berlin est tombé il y a 28 ans, le mur de l’apartheid encore plus élevé s’enfonce profondément à travers le territoire palestinien volé et occupé. Ce mur divise de façon particulièrement emblématique Jérusalem, Bethléem et Hébron, pratiquement toute la Palestine biblique. Ce « mur de l’apartheid juif » tout comme les routes uniquement pour Juifs ainsi que les lois raciales judaïques sont des processus racistes incroyables qui devraient justement rappeler aux citoyens allemands leur devoir de sollicitude envers la Palestine.

 

Lorsque la Guerre des Six Jours commença avec une attaque préventive d’Israël, tous les barrages ont été rompus, les conquérants sionistes ont tout soumis, depuis le Golan syrien jusqu’au Sinaï égyptien, en passant par la Cisjordanie et Jérusalem-Est. C’était la deuxième Nakba qui fit de plus d’un million de Palestiniens des occupés et força des centaines de milliers à fuir. 69 ans après la fondation de l’État aux dépens des Palestiniens et 50 ans après une nouvelle occupation illégale et le vol de terres cette deuxième catastrophe a tourné au crime d’occupation et d’expulsions, ce qui est unique au monde.

 

Comme la communauté internationale n’a pas empêché ce crime, la solution dite « à deux États » n’est plus praticable depuis longtemps, ce n’est plus qu’une phrase creuse et fausse ! De la répéter sans cesse ne la rend pas plus vraie mais cela donne bonne conscience au hypocrites des valeurs !

 

En 2017 se répand aussi en Allemagne un nouvel antisémitisme politique dangereux qui tolère bel et bien les tentatives d’empêcher des Israéliens juifs de se produire en public. Gideon Levy, le journaliste estimé de Haaretz, qui se trouve en ce moment en Allemagne, exige clairement que « l’Union Européenne ne ferme plus les yeux devant les crimes d’Israël » et critique que l’Allemagne trahisse l’héritage du passé en tolérant l’occupation. Levy soutient le mouvement BDS en tant « qu’important instrument pacifique de résistance ». Et bien qu’il soit un des journalistes les plus renommés de Haaretz, il est qualifié en Allemagne de « controversé », le mot préféré du lobby israélien et de ses soutiens médiatiques et politiques.

http://www.nachdenkseiten.de/?p=38442

 

Des professeurs israéliens juifs comme Moshe Zimmermann et d’autres Juifs critiques sont traités de « parias antisémites » qu’on empêche avec l’aide du lobby de paraître en public en annulant les réservations de locaux et de salles de conférence. Il a fallu que des tribunaux allemands interviennent pour garantir la liberté d’expression. Dans une lettre ouverte spectaculaire Moshe Zimmermann pose la question, « si nos hôtes allemands se sont adaptés à la position de la politique israélienne officielle qui considère que les partisans de la paix sont illégaux ? ».

http://www.jourfixe-muenchen-ev.de/Bilder2017/2017_04_19_Prof-Dr_Moshe-Zimmermann-Richard_Koeber_Minerva_Centre_Hebrew-University-Jerusalem.pdf

 

Je me demande aussi pourquoi le congrès évangélique qui vient de se terminer n’a pas eu – à part une journée thématique – de manifestation officielle contre l’occupation illégale de la Palestine à l’occasion du 50ème anniversaire et des 69 ans après la Nakba. On a préféré se repaître de la gloire du si chrétien « Roi des drones Obomba » et de la chrétienne sioniste, fille de pasteur, Merkel qui ont été fêtés pour leurs valeurs militaires par 70.000 chrétiens inspirés! « Le trône et l’autel » ont légitimé ensemble les interventions militaires de l’OTAN.

https://kenfm.de/einheitsfront-im-deutschen-gottesstaat/

http://sicht-vom-hochblauen.de/werden-wir-von-gewaehlten-irrtuemern-gewaehlt/

 

Je n’aurais jamais cru devoir revivre de telles situations philosémites innommables. On ne peut pas le répéter assez souvent : il faut enfin arrêter de légaliser le vol de territoire palestinien sous les regards du monde avec l’aide des « soldats juifs de la défense ». Tant que l’Union Européenne et l’Allemagne se laissent impliquer dans les crimes de »l’État Juif » et s’en font complices, il n’y aura pas de changement. .La légalisation rétroactive de 4.000 colonies juives, la « loi pour les colons » a été acceptée, le vol de terres et l’annonce de toujours nouvelles implantations sont critiqués mais on en reste là.

 

N’est-ce pas tout à fait compréhensible que les Palestiniens exercent leur droit légitime de résistance ? Ils savent qu’ils n’ont de soutien à attendre ni du système Abbas qui collabore comme le régime de Vichy, ni de la part de l’Union Européenne ou des Etats-Unis. Tout payent pour la Palestine et pour l’occupation illégale et sont encore d’avis qu’ils accomplissent une bonne œuvre. Cette « bonne œuvre » ne soutient que le système de terreur d’État sioniste qui s’étend grâce à cette politique et à toujours plus de guerres préventives et de génocides comme les derniers massacres à Gaza., sans parler de la dangereuse situation internationale après le succès électoral de Trump et l’arrivée de la « Kosher Nostra » à la Maison Blanche.

 

Trump et Nétanyahou ont choisi l’Iran comme nouvel ennemi désigné pour détourner l’attention de leurs propres crimes. Les médias ne laissent même pas à l’Iran le droit de prendre position. Je ne peux que donner raison à Khamenei quand il qualifie les Saoudiens « d’idiots « ! L’Union Européenne et l’Allemagne doivent s’opposer à la haine de Trump et de Nétanyahou contre l’Iran ; nous avons besoin de la richesse culturelle de l’Iran.

http://www.zeit.de/politik/ausland/2017-05/donald-trump-israel-benjamin-netanjahu-jerusalem-iran

http://www.infosperber.ch/Artikel/Politik/Terror-Medien-geben-dem-Iran-kein-Recht-auf-Stellungnahme

http://www.sueddeutsche.de/politik/internationale-beziehungen-irans-fuehrer-beschimpft-saudis-als-idioten-1.3523987

 

C’est un processus inconcevable que la guerre froide se propage grâce à ces politiciens : l’OTAN sera bientôt engagée dans la lutte contre le terrorisme jusque dans les villes ! Voulons-nous ça ? Non, non et encore non ! Nous ne voulons pas non plus d’israélisation de l’Allemagne, nous voulons encore jouir de notre liberté, même si on nous en prend constamment un peu plus, toujours sous prétexte de lutter contre le terrorisme (islamiste!). Non, nous ne voulons pas de lutte des cultures, malheureusement déjà en cours. Le chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn a très pertinemment déclaré que ce sont nos guerres et notre ingérence en Afghanistan, en Irak, au Yémen, au Mali et ailleurs qui provoquent la terreur ! Cause et effet !

http://www.sueddeutsche.de/politik/wahl-in-grossbritannien-corbyn-der-krieg-gegen-den-terror-funktioniert-nicht-1.3522509

 

 

Des professeurs allemands comme Monika Schwarz-Friesel, chercheuse dans le domaine de l’antisémitisme à l’Université Technique de Berlin, croient avoir constaté une « israélisation de la sémantique antisémite » dans des lettres au Conseil central des Juifs, à l’ambassade d’Israël et à des organisations juives. Personnellement, je ne peux que constater la propagation d’un philosémitisme antisémite : il veut légaliser les crimes de « l’État Juif » qui ne doivent en aucun cas être légalisés et il diffame aussi les critiques juifs d’Israël et ça 72 ans après la libération d’Auschwitz ! Certains « petits-enfants de nazis » croient devoir expliquer à des citoyens juifs ce que sont l’antisémitisme et la haine des Juifs! Non, c’est aujourd’hui un devoir, justement pour les citoyens juifs de la diaspora, de prendre leurs distances par rapport aux crimes sionistes de « l’État Juif » ! Celui qui ne le fait pas se rend coupable ! Je ne peux pas et ne veux pas tolérer qu’on fête 50 ans d’occupation à l’occasion de « Journées d’Israël » et que des politiciens allemands de toute couleur participent activement en tant que soutiens aux crimes contre le droit international. Pas en notre nom !

 

Pour finir je voudrais transmettre à mes amis et lecteurs musulmans en ce temps de l’alliance anti-islamique contre le terrorisme mes bons vœux pour le Ramadan.

 

Je souhaite à tous mes sympathisants et amis musulmans « la bénédiction, la miséricorde et le bonté de Dieu pour ce temps sacré de jeûne de Ramadan ». L’esprit et la teneur du jeûne représentent une dure épreuve, particulièrement pendant les grandes chaleurs et le travail.

 

C’est pourquoi je vous souhaite beaucoup de force et d’énergie et vous adresse mes vœux solidaires pour la paix et contre les préjugés islamophobes. Vous faites partie de l’Allemagne et vous enrichissez la diversité culturelle qui devrait être à nous tous notre culture de référence.

Que le prochain Ramadan ait lieu en Palestine libre !

 

From the River to the Sea – Palestine has to be free

Herkesin bayramini kutluyorum

Koul aam wa antoum bikheir

Aid mubarak

 

—————————————————-

 

Texte original:

http://sicht-vom-hochblauen.de/das-schweigen-der-philosemitischen-antisemiten-zu-den-zionistischen-verbrechen-in-palaestina/

Le silence des antisémites philosémites devant les crimes sionistes en Palestine!

Evelyn Hecht-Galinski – Commentaire du 31 mai 2017

Traduction : Christiane Reynaud

Lorsque dimanche dernier le régime de Nétanyahou et son dirigeant marquèrent le 50ème anniversaire de la Guerre de Six Jours par un rassemblement emblématique judaïque au Mur des Lamentations dans la partie de Jérusalem illégalement occupée, il n’y eu, une fois de plus, pas d’écho dans la presse allemande. Quelle provocation de se rassembler dans Jérusalem-Est illégalement occupé pour démontrer au monde entier que Jérusalem restera la capitale éternelle indivisible d’un « État Juif » ! Nétanyahou fêta de façon provocante l’occupation illicite sur les lieux mêmes, donc sous les yeux de la population palestinienne, au lieu de le faire discrètement au Knesset, le Parlement de « l’État Juif ». Une autre incroyable « chuzpe » a été d’annoncer, précisément lors de cette réunion du cabinet, la construction d’un téléphérique pour que les touristes puissent visiter Jérusalem-Est, la Vieille Ville et le Mur des Lamentations plus confortablement, alors que la vie des Palestiniens devient de plus en plus insupportable.

 

Le ministère du tourisme israélien veut débourser 50 millions d’euros pour ce « téléférique d’occupation » qui doit aller de Jérusalem-Ouest jusqu’au Mur des Lamentations au fond de Jérusalem-Est. Les plans prévoient que ce « téléférique d’occupation » soit opérationnel en 2021 et transporte plus de 3000 personnes par heure. Il n’y a qu’une solution : pas de voyage dans « l’État Juif » et pas de trajet avec ce téléférique illégal ! Les plans du régime de Nétanyahou doivent devenir un flop touristique !

 

Après que Trump et son clan familial se soient rendus le dimanche d’avant au Mur des Lamentations dans la partie de Jérusalem occupée illégalement et y aient déposé leur petit papier (what a wonderful Wall, I have to find the builder) les vannes étaient ouvertes pour légaliser la prétention juive à la totalité de Jérusalem. Certes « l’ami » Trump qui venait de conclure son affaire d’armements avec les Saoudiens a évité d’annoncer le déménagement de l’ambassade de Tel Aviv à Jérusalem mais ce n’est qu’un détail cosmétique puisque le nouvel ambassadeur des Etats-Unis et sympathisant de la colonisation Friedman réside dans la partie occupée de Jérusalem. « Friedman, seul à la maison » !

Il y a eu certes quelques courts articles à ce sujet, mais ils n’ont pas attiré l’attention et n’ont pas vraiment expliqué ce qui s’est passé.

 

« L’État Juif » qui se targue constamment d’être « la seule démocratie au Proche-Orient « s’est bien installé dans l’occupation illégale qui n’a qu’un but, la solution finale de la Palestine, avec la solution finale d’un « État pour Juifs, le Grand Israël, sans Palestiniens ». La communauté internationale hypocrite a bien contribué à ce qu’ils se rapprochent de plus en plus de ce but. Contrairement à ce que prétendent l’Union Européenne, l’Allemagne en tête, et les Etats-Unis, ils n’ont pas pu ni voulu empêcher l’occupation juive illégale de la Palestine et les colonies de s’étaler comme une méduse sur presque toute la Palestine.

 

C’est justement cette « communauté chrétienne de valeurs » qui aime tant se référer à ses valeurs et au droit international qui a toujours toléré cette injustice depuis la fondation de « l’État Juif » pour détourner l’attention de ses propres défaillances. Ce « rempart juif » contre le terrorisme s’est continuellement présenté comme un pays constamment menacé et cerné par des ennemis, alors que ce petit pays si innocent ne veut que vivre en paix avec ses voisins.

 

Alors qu’heureusement le mur de Berlin est tombé il y a 28 ans, le mur de l’apartheid encore plus élevé s’enfonce profondément à travers le territoire palestinien volé et occupé. Ce mur divise de façon particulièrement emblématique Jérusalem, Bethléem et Hébron, pratiquement toute la Palestine biblique. Ce « mur de l’apartheid juif » tout comme les routes uniquement pour Juifs ainsi que les lois raciales judaïques sont des processus racistes incroyables qui devraient justement rappeler aux citoyens allemands leur devoir de sollicitude envers la Palestine.

 

Lorsque la Guerre des Six Jours commença avec une attaque préventive d’Israël, tous les barrages ont été rompus, les conquérants sionistes ont tout soumis, depuis le Golan syrien jusqu’au Sinaï égyptien, en passant par la Cisjordanie et Jérusalem-Est. C’était la deuxième Nakba qui fit de plus d’un million de Palestiniens des occupés et força des centaines de milliers à fuir. 69 ans après la fondation de l’État aux dépens des Palestiniens et 50 ans après une nouvelle occupation illégale et le vol de terres cette deuxième catastrophe a tourné au crime d’occupation et d’expulsions, ce qui est unique au monde.

 

Comme la communauté internationale n’a pas empêché ce crime, la solution dite « à deux États » n’est plus praticable depuis longtemps, ce n’est plus qu’une phrase creuse et fausse ! De la répéter sans cesse ne la rend pas plus vraie mais cela donne bonne conscience au hypocrites des valeurs !

 

En 2017 se répand aussi en Allemagne un nouvel antisémitisme politique dangereux qui tolère bel et bien les tentatives d’empêcher des Israéliens juifs de se produire en public. Gideon Levy, le journaliste estimé de Haaretz, qui se trouve en ce moment en Allemagne, exige clairement que « l’Union Européenne ne ferme plus les yeux devant les crimes d’Israël » et critique que l’Allemagne trahisse l’héritage du passé en tolérant l’occupation. Levy soutient le mouvement BDS en tant « qu’important instrument pacifique de résistance ». Et bien qu’il soit un des journalistes les plus renommés de Haaretz, il est qualifié en Allemagne de « controversé », le mot préféré du lobby israélien et de ses soutiens médiatiques et politiques.

http://www.nachdenkseiten.de/?p=38442

 

Des professeurs israéliens juifs comme Moshe Zimmermann et d’autres Juifs critiques sont traités de « parias antisémites » qu’on empêche avec l’aide du lobby de paraître en public en annulant les réservations de locaux et de salles de conférence. Il a fallu que des tribunaux allemands interviennent pour garantir la liberté d’expression. Dans une lettre ouverte spectaculaire Moshe Zimmermann pose la question, « si nos hôtes allemands se sont adaptés à la position de la politique israélienne officielle qui considère que les partisans de la paix sont illégaux ? ».

http://www.jourfixe-muenchen-ev.de/Bilder2017/2017_04_19_Prof-Dr_Moshe-Zimmermann-Richard_Koeber_Minerva_Centre_Hebrew-University-Jerusalem.pdf

 

Je me demande aussi pourquoi le congrès évangélique qui vient de se terminer n’a pas eu – à part une journée thématique – de manifestation officielle contre l’occupation illégale de la Palestine à l’occasion du 50ème anniversaire et des 69 ans après la Nakba. On a préféré se repaître de la gloire du si chrétien « Roi des drones Obomba » et de la chrétienne sioniste, fille de pasteur, Merkel qui ont été fêtés pour leurs valeurs militaires par 70.000 chrétiens inspirés! « Le trône et l’autel » ont légitimé ensemble les interventions militaires de l’OTAN.

https://kenfm.de/einheitsfront-im-deutschen-gottesstaat/

http://sicht-vom-hochblauen.de/werden-wir-von-gewaehlten-irrtuemern-gewaehlt/

 

Je n’aurais jamais cru devoir revivre de telles situations philosémites innommables. On ne peut pas le répéter assez souvent : il faut enfin arrêter de légaliser le vol de territoire palestinien sous les regards du monde avec l’aide des « soldats juifs de la défense ». Tant que l’Union Européenne et l’Allemagne se laissent impliquer dans les crimes de »l’État Juif » et s’en font complices, il n’y aura pas de changement. .La légalisation rétroactive de 4.000 colonies juives, la « loi pour les colons » a été acceptée, le vol de terres et l’annonce de toujours nouvelles implantations sont critiqués mais on en reste là.

 

N’est-ce pas tout à fait compréhensible que les Palestiniens exercent leur droit légitime de résistance ? Ils savent qu’ils n’ont de soutien à attendre ni du système Abbas qui collabore comme le régime de Vichy, ni de la part de l’Union Européenne ou des Etats-Unis. Tout payent pour la Palestine et pour l’occupation illégale et sont encore d’avis qu’ils accomplissent une bonne œuvre. Cette « bonne œuvre » ne soutient que le système de terreur d’État sioniste qui s’étend grâce à cette politique et à toujours plus de guerres préventives et de génocides comme les derniers massacres à Gaza., sans parler de la dangereuse situation internationale après le succès électoral de Trump et l’arrivée de la « Kosher Nostra » à la Maison Blanche.

 

Trump et Nétanyahou ont choisi l’Iran comme nouvel ennemi désigné pour détourner l’attention de leurs propres crimes. Les médias ne laissent même pas à l’Iran le droit de prendre position. Je ne peux que donner raison à Khamenei quand il qualifie les Saoudiens « d’idiots « ! L’Union Européenne et l’Allemagne doivent s’opposer à la haine de Trump et de Nétanyahou contre l’Iran ; nous avons besoin de la richesse culturelle de l’Iran.

http://www.zeit.de/politik/ausland/2017-05/donald-trump-israel-benjamin-netanjahu-jerusalem-iran

http://www.infosperber.ch/Artikel/Politik/Terror-Medien-geben-dem-Iran-kein-Recht-auf-Stellungnahme

http://www.sueddeutsche.de/politik/internationale-beziehungen-irans-fuehrer-beschimpft-saudis-als-idioten-1.3523987

 

C’est un processus inconcevable que la guerre froide se propage grâce à ces politiciens : l’OTAN sera bientôt engagée dans la lutte contre le terrorisme jusque dans les villes ! Voulons-nous ça ? Non, non et encore non ! Nous ne voulons pas non plus d’israélisation de l’Allemagne, nous voulons encore jouir de notre liberté, même si on nous en prend constamment un peu plus, toujours sous prétexte de lutter contre le terrorisme (islamiste!). Non, nous ne voulons pas de lutte des cultures, malheureusement déjà en cours. Le chef du parti travailliste britannique Jeremy Corbyn a très pertinemment déclaré que ce sont nos guerres et notre ingérence en Afghanistan, en Irak, au Yémen, au Mali et ailleurs qui provoquent la terreur ! Cause et effet !

http://www.sueddeutsche.de/politik/wahl-in-grossbritannien-corbyn-der-krieg-gegen-den-terror-funktioniert-nicht-1.3522509

 

 

Des professeurs allemands comme Monika Schwarz-Friesel, chercheuse dans le domaine de l’antisémitisme à l’Université Technique de Berlin, croient avoir constaté une « israélisation de la sémantique antisémite » dans des lettres au Conseil central des Juifs, à l’ambassade d’Israël et à des organisations juives. Personnellement, je ne peux que constater la propagation d’un philosémitisme antisémite : il veut légaliser les crimes de « l’État Juif » qui ne doivent en aucun cas être légalisés et il diffame aussi les critiques juifs d’Israël et ça 72 ans après la libération d’Auschwitz ! Certains « petits-enfants de nazis » croient devoir expliquer à des citoyens juifs ce que sont l’antisémitisme et la haine des Juifs! Non, c’est aujourd’hui un devoir, justement pour les citoyens juifs de la diaspora, de prendre leurs distances par rapport aux crimes sionistes de « l’État Juif » ! Celui qui ne le fait pas se rend coupable ! Je ne peux pas et ne veux pas tolérer qu’on fête 50 ans d’occupation à l’occasion de « Journées d’Israël » et que des politiciens allemands de toute couleur participent activement en tant que soutiens aux crimes contre le droit international. Pas en notre nom !

 

Pour finir je voudrais transmettre à mes amis et lecteurs musulmans en ce temps de l’alliance anti-islamique contre le terrorisme mes bons vœux pour le Ramadan.

 

Je souhaite à tous mes sympathisants et amis musulmans « la bénédiction, la miséricorde et le bonté de Dieu pour ce temps sacré de jeûne de Ramadan ». L’esprit et la teneur du jeûne représentent une dure épreuve, particulièrement pendant les grandes chaleurs et le travail.

 

C’est pourquoi je vous souhaite beaucoup de force et d’énergie et vous adresse mes vœux solidaires pour la paix et contre les préjugés islamophobes. Vous faites partie de l’Allemagne et vous enrichissez la diversité culturelle qui devrait être à nous tous notre culture de référence.

Que le prochain Ramadan ait lieu en Palestine libre !

 

From the River to the Sea – Palestine has to be free

Herkesin bayramini kutluyorum

Koul aam wa antoum bikheir

Aid mubarak

 

—————————————————-

 

Texte original:

http://sicht-vom-hochblauen.de/das-schweigen-der-philosemitischen-antisemiten-zu-den-zionistischen-verbrechen-in-palaestina/

 

1 Kommentar zu Le silence des antsemites philosemites devant les crimes sionistes en Palestine! Evelyn Hecht-Galinski Traduction: Christiane Reynaud

  1. Ein Führer der israelischen faschistischen Rechten, Bezalel Smotrich, ein stellvertretender Vorsitzender der Knesset, hat im Mai 2017 den Palästinensern ein Ultimatum gestellt:

    Smotrich schlug den Palästinensern drei Möglichkeiten vor:

    a) das Land zu verlassen oder
    b) ohne Bürgerrechte im Land zu leben oder
    c) sich mit Waffen zu erheben- dann „wüsste die israelische Armee, was sie mit ihnen tun soll.“

    Uri Avnery meint dazu, dass dann die Palästinenser die Wahl hätten zwischen:

    a) der Massenvertreibung von sieben Millionen Palästinensern aus der West Bank (einschließlich Ost-Jerusalem), Israel und dem Gazastreifen, was auf Völkermord hinausliefe oder
    b) als Sklavenvolk unter einem Apartheidregime zu leben oder
    c) einfachem Völkermord.

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: