Nous sommes les bons – Gagner les élections grâce au matraquage à l‘antisémitisme et au lobby pro-israélien – Evelyn Hecht-Galinski

Nous sommes les bons – Gagner les élections grâce au matraquage

à l‘antisémitisme et au lobby pro-israélien –

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 18 décembre 2019

Texte original: http://sicht-vom-hochblauen.de/wir-sind-die-guten-mit-antisemitismuskeule-und-israel-lobby-wahlen-gewinnen-von-evelyn-hecht-galinski/

Traduction: Christiane Reynaud

 

Ce qui se passe en ce moment dépasse tout ce que nous avons vu jusqu’à présent comme saleté, dénonciation, fausses accusations et coups contre la liberté d’expression. Les politiciens allemands chrétiens et les prélats déplorent les persécutions dont souffrent des Chrétiens dans le monde entier mais ne perdent pas un mot sur les Palestiniens chrétiens en Palestine et à Gaza illégalement occupées. Les Chrétiens de Gaza ne seront pas autorisés à se rendre dans des villes saintes comme Bethléem et Jérusalem pour y fêter Noël. Les Chrétiens de Gaza ne reçoivent l’autorisation des occupants que pour des voyages à l’étranger, par exemple en Jordanie par le pont Allenby mais aucun d‘eux n’a le droit de se rendre dans „l’État juif“ ou la Cisjordanie occupée. Comme d’habitude, le régime d’occupation avance des „préoccupations de sécurité“ pour justifier ces restrictions.

1000 Chrétiens enfermés dans le camp de concentration de Gaza

Parmi les environ deux millions d’habitants dans le camp de concentration de Gaza, vivent approximativement 1000 Chrétiens qui sont enfermés, tout comme leurs compagnons de souffrance musulmans. La décision de cette année brise un nouveau tabou. L’année dernière, presque 700 Chrétiens de Gaza avaient été quand même autorisés à se rendre à Jérusalem, Bethléem, Nazareth ou autres villes saintes. Alors que le régime occupant accueille des milliers de pélerins et de touristes, les autochtones palestiniens doivent rester dehors. Ceux qui ont constamment recours au slogan mensonger de „l’unique démocratie“ au Moyen-Orient devraient être punis pour cette propagande trompeuse. Le liberté de religion dans „l’État juif d’apartheid“ est depuis longtemps foulée aux pieds et n’est valable que pour les Juifs. Ce régime judaïste essaie par tous les moyens d’humilier les Palestiniens avec toujours de  nouvelles restrictions, de les priver de la joie de fêter  Noël avec des membres de leurs familles et de leur interdire de prier librement.où ils veulent.

Comme l’a souligné l’organisation israélienne de défense des droits de l’homme Gisha,. on doit voir dans l’interdiction de cette année une politique de séparation de plus en plus nette de la Bande de Gaza et de la Cisjordanie. Le régime tente par tous les moyens d’ancrer toujours plus ce mur de séparation. Prier ne sert à rien pour défier ce régime, seules la pression et les sanctions de l’étranger peuvent aider. Ce serait une bonne chose, si les pélerins et les touristes étrangers qui visitent ces lieux se mettaient à réfléchir s’ils font vraiment „plaisir à Jésus“ ou  si, avec ce voyage non-critique, ils ne revalorisent pas plutôt les occupants et leur apportent des devises qu’ils peuvent ensuite utiliser pour l’occupation, les attaques. les postes de contrôle et les murs de séparation.

L’Allemagne „obnubilée par l’antisémitisme et le réchauffement climatique“

Où est restée la solidarité des politiciens chrétiens, des médias et des Églises? C’est une honte qu’ils laissent tomber leurs frères et soeurs et les oublient. Où reste la protestation du Pape, des cardinaux, des évêques et des croyants? Et pourquoi la chancelière Merkel, la „ fille de pasteur“, garde-t-elle le silence, elle pour qui la liberté de croyance est un bien si précieux? Leur foi ne va pas jusqu’à la Palestine et ses Chrétiens menacés (de toutes façons pas jusqu’aux Musulmans!). Probablement, les si nombreuses médailles juives sur la poitrine et la raison d’État pour „l’État juif“ pèsent si lourd qu’il n’y a plus de place pour la solidarité avec les Palestiniens. Si cela se passait en Turquie – le pays qui a sauvé la vie de tant de Juifs pendant l’époque nazie – qu’on empêche des Chrétiens de prier et d’aller dans des lieux saints, je peux facilement m’imaginer les campagnes médiatiques  de dénigrement et les tempêtes d’insultes qui se déchaineraient contre Erdoğan. Mais dans „l’État juif“, tout est permis car tout ne sert qu‘à la „sécurité“.

L’Allemagne est entre-temps tellement obnubilée par l’antisémitisme et le réchauffement climatique que les campagnes de dénigrement et les diffamations trouvent facilement leur place dans les médias. Un effroyable article sur l’antisémitisme en Turquie a été publié précisément par la femme qui avait fait une première carrière en tant que „collaboratrice informelle Victoria“. C’est presqu’un „miracle de Noël“ que cette Annetta Kahane ait été autorisée à entrer en Turquie. Cela prouve à quel point la Turquie est démocratique, contrairement à Kahane.

https://www.berliner-zeitung.de/politik-gesellschaft/antisemitismus-in-der-tuerkei-li.3287

https://www.fr.de/meinung/tuerkei-tagung-antisemitismus-istanbul-13335884.html

GB: Les mensonges sionistes sur Corbyn ont aidé les Conservateurs à gagner les élections

Ce qui s’est passé en Grande-Bretagne et comment les Conservateurs avec Johnson ont gagné les élections grâce au lobby juif, est un vrai désastre. Le journal The Jewish Chronicle et Jonathan Freedland du Guardian ont publié des mensonges sur Corbyn qui ne devraient pas rester sans conséquences. Quand le Grand rabbin britannique Ephraim Marvin demande en plus aux Juifs britanniques de ne pas voter pour Corbyn, la mesure est comble. Nous sommes déjà habitués aux calomnies de la propagande sioniste mais que la manipulation ait autant de succès fait peur. Les gens se laissent si vite avoir par les populistes et quand ils arrivent sous l’apparence de „Grand rabbin“ cela me rappelle la période sombre de  l’Allemagne quand le clergé allemand prêchait du haut des  chaires contre les Juifs et pour Hitler. On a construit un épouvantail avec le „crise de l’antisémitisme“ du parti travailliste qui restera en place tant que tous les membres pro-palestiniens n’auront pas été réduits au silence. En remerciement, Johnson a immédiatement présenté un nouveau réglement sur l’antisémitisme au Parlement comme l’a fait son ami Trump. Entre-temps, Kenneth Stern, l’auteur de la „définition controversée de l’antisémitisme“ (IHRA) du „Code de l’antisémitisme“ a déjà mis en garde contre son utilisation abusive par les „Juifs de tendance conservatrice“ qui cherchent à réprimer la critique d’ Israël avec cette nouvelle arme.

(3) https://www.middleeastmonitor.com/20191126-uks-chief-rabbi-urges-voters-not-to-back-labours-jeremy-corbyn/

(4) https://www.middleeastmonitor.com/20191114-guardian-columnist-peddles-fake-news-to-accuse-corbyn-of-anti-semitism/

(5) https://www.middleeastmonitor.com/20191216-labours-anti-semitism-crisis-will-continue-until-all-pro-palestine-members-are-silenced/

(6) https://www.jpost.com//International/Boris-Johnson-to-pass-anti-BDS-law-official-says-611044

(7) https://www.theguardian.com/us-news/2019/dec/11/donald-trump-antisemitism-israel-colleges-order

(8) https://www.jpost.com//International/Boris-Johnson-to-pass-anti-BDS-law-official-says-611044

(9) https://www.middleeastmonitor.com/20191216-controversial-anti-semitism-code-being-weaponised-by-pro-israel-groups-warns-drafter/

Que Jeremy Corbyn devienne le n° 1 de la fameuse liste des plus grands antisémites du Centre Wiesenthal était à prévoir. Mais, quand en plus, Christoph Heusgen, l’ambassadeur allemand auprès de  l’ONU, a atterri à la 7ème place de cette liste, même le gouvernement fédéral en a eu assez. Après tant d’abstentions, Heusgen n‘avait enfin fait que suivre les directives du gouvernement fédéral (et des États-Unis) et avait voté à l’ONU contre les crimes israéliens contre le droit international. Le gouvernement soutint Heusgen, d’ailleurs de même que l’ambassadeur israélien en Allemagne pour qui l’histoire fut si embarrassante qu’il se rangea du côté de son „collègue“.

https://www.faz.net/aktuell/politik/inland/berlin-vorwuerfe-gegen-christoph-heusgen-waren-grosser-fehler-16538459.html

https://www.tagesspiegel.de/politik/vorwurf-des-antisemitismus-nach-israel-kritik-israels-botschafter-verteidigt-un-diplomaten-heusgen/25336388.html

Les médias allemands ne veulent pas non plus être en reste quand il s’agit de brandir la matraque de l’antisémitisme: ils ont emboité le pas – comme par exemple Online-Spiegel, le 12 décembre, le jour du vote. Sous le titre „Die dunkle Seite des roten Corbyn“ (Le côté obscur de Corbyn le Rouge) Alexander Sarovic jeta à ses lecteurs les thèses du lobby pro-israélien sur le „problème d’antisémitisme du parti travailliste“ en pâture – seulement un exemple attristant entre beaucoup d’autres. Nous voyons le côté obscur du Spiegel chaque semaine quand il s’époumone contre la Turquie ou la Russie. Le scandale Relotius est encore présent dans tous les esprits. Je crois qu’après un rapport critique très satisfaisant sur le lobbyisme pro-israélien en Allemagne, le Spiegel a été confronté à une si forte rispote de la hasbara qu’il a „fait pénitence“ et n’écrit plus que des articles non-critiques et „agréables au lobby pro-israélien“.

https://www.spiegel.de/politik/ausland/jeremy-corbyn-labour-der-parteichef-und-antisemitismus-a-1300722.html

https://www.spiegel.de/kultur/gesellschaft/fall-claas-relotius-abschlussbericht-der-aufklaerungskommission-a-1269110.html

 

La partialité et les omissions sont intolérables dans le journalisme!

Nous avons des temps difficiles devant nous. La Grande-Bretagne n’était que le commencement en cette période où le matraquage à l’antisémtisme est une aide persuasive à la campagne électorale. La saleté et le relent de la corruption sioniste vont bientôt arriver dans „l’Etat juif“ et sa campagne électorale; la politique de Trump a apporté cette saleté dans les campagnes électorales et stimulé les amis sionistes et populistes.

Depuis qu’il a déclaré Jérusalem capitale d’un „État juif“, Trump a aussi réussi à ce que 3750 Palestiniens de Jérusalem occupée soient arrêtés par le régime sioniste d’occupation. Parmi eux se trouvaient 1,070 enfants de moins de 18 ans en plus des 171 femmes et jeunes filles, dont des femmes et des mères blessées, et tout cela pour la seule raison qu’ils avaient organisé un sit-in pacifique à la mosquée Al-Aqsa, Ces vagues d’arrestations se sont propagées comme un tsunami en Palestine occupée, dans tous les villages, toutes les villes et tous les quartiers de Jérusalem; un événement sans précédent qui s’est déchainé depuis le soutien de Trump. Que disent à ce sujet les médias allemands? RIEN. Ils sont tous si occupés par leurs recherches contre la Turquie et Erdoğan, leurs campagnes aunsi que leurs diffamations de la Russie et de Putin qu’ils n’ont plus de temps pour ces informations si explosives, Ce journalisme partial et plein d‘omissions qui ne remplit pas son devoir de couverture médiatique honnête, devrait nous donner à réflèchir et nous mettre en colère.

Ne pas se laisser intimider par le matraquage à l’antisémitisme du lobby pro-israélien!

Dans la lutte pour la liberté d’expression et la libération de la Palestine, nous devons avoir le courage de remettre à leur place ceux qui se servent du matraquage à l’antisémitisme. Il ne faut pas qu’ils continuent de détourner l’attention de sujets politiques vraiment importants comme l’occupation sioniste, les menaces de guerre contre l’Iran, les autres menaces comme les changements de régime et l’influence américaine contraires à toutes les conventions démocratiques. Nous ne devons pas relâcher nos efforts et surtout pas nous laisser intimider par le matraquage à l’antisémitisme du lobby pro-israélien.

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: