Sicht vom Hochblauen

Evelyn Hecht-Galinski

Pas de „legitime defense“ pour les occupants! Evelyn Hecht-Galinski Traduction Christiane Reynaud

Pas de „légitime défense“ pour les occupants!

 

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 8 mai 2019

Texte original : http://sicht-vom-hochblauen.de/kein-recht-auf-selbstverteidigung-fuer-besatzer-von-evelyn-hecht-galinski/

Traduction: Christiane Reynaud

 

Il est honteux que les médias et les politiciens allemands mettent régulièrement les occupants et les occupés sur pied d’égalité. Depuis des années, les « citoyens moyens » allemands sont abêtis par le lavage de cerveau des médias de droit public quand il s’agit d’informer sur la Palestine. On parle sans cesse du « conflit palestinien » pour masquer les décennies d’occupation illégale et le vol des terres par Israël. Qui donc est responsable de ce « conflit » ?

 

Il est également honteux de représenter les Juifs/Israéliens comme des victimes innocentes et souffrantes. En utilisant des expressions comme « islamique radicale » pour nommer l’organisation de résistance du Hamas et en la dénigrant comme organisation terroriste, les journaleux veulent propager que le gouvernement du Hamas répand la terreur, au lieu d’expliquer qu’il tente, dans des conditions extrêmement difficiles, d’aider la population de Gaza à avoir une vie plus supportable, mais sans négliger la résistance légale – couverte par le droit international ! – contre la puissance d’occupation illégale. En effet, la situation devient de plus en plus désespérée, aussi à cause de l’Autorité de Mahmoud Abbas, le gouvernement corrompu, choyé par l’Occident, qui coopère sans mandat avec le régime de Netanyahou et qui fait tout ce qu’il peut pour monter ses frères et sœurs palestiniens de Gaza contre le Hamas. C’est pourquoi les médias allemands parlent toujours de l’Autorité palestinienne « modérée » d’Abbas, conformément aux intérêts d’Israël et dans le but d’empêcher une réconciliation entre le Hamas et le Fatah ainsi que des élections libres. C’est ainsi que l’on crée l’atmosphère et les conditions pour que, comme l’ONU le prédit, la bande de Gaza devienne pour toujours inhabitable avant 2020.

 

Omission infâme par Heiko Maas, le ministre des Affaires étrangères « à cause d’Auschwitz »

 

La déclaration de notre ministre des Affaires étrangères « à cause d’Auschwitz », le 6 mai 2019, est de même nature : un autre comportement partial du gouvernement qui ressemble de plus en plus à celui du gouvernement américain de Trump. Il est scandaleux de lire que les roquettes lancées par le Hamas et le Jihad islamique sont un « terrorisme odieux contre la population civile » et doivent être condamnées sans réserve alors qu’on n’évoque pas, ni condamne « sans réserve » les bombardements de « l’État terroriste juif » sur la population enfermée de Gaza. Maas condamne les attaques de roquettes – qui ne résolvent aucun problème – contre des civils israéliens, mais omet de façon infâme de dire qui est responsable de ces « problèmes ». On voudrait lancer à la figure de ce diplomate embarrassant que les racines de tout ce mal sont l’occupation illégale de la Palestine et le blocus du camp de concentration de Gaza.

https://www.spiegel.de/politik/ausland/israel-bundesregierung-verurteilt-raketenbeschuss-der-hamas-a-1265993.html

 

Maas exige des « garanties de sécurité crédibles » pour Israël – et donc la sécurité pour un État spoliateur qui, depuis sa fondation, ne tient compte d’aucun droit en expulsant les habitants palestiniens autochtones lors de la Nakba en 1948 et mène jusqu’aujourd’hui cette judaïsation illégale de la Palestine jusqu’à la solution finale, qui, à l’aide de la politique américaine de Trump se rapproche de plus en plus. Les assurances du gouvernement fédéral, de soutenir toutes les initiatives visant à empêcher le retour de conflits meurtriers, et sa propagation de la formule de la « solution à deux États » prêchée depuis des décennies, ne valent pas le papier sur lequel est inscrit ce miroir aux alouettes. Ce ministre des Affaires étrangères Maas qui visiblement ne mène pas une politique sérieuse, n’est vraiment pas à sa place et devrait dégager.

 

Lui et le gouvernement allemand ferment les yeux sur le fait que ce ne sont pas les Palestiniens qui ont apporté des souffrances à « l’État juif » et à ses citoyens, mais les occupants juifs impitoyables qui croient avoir un droit à la terre de Palestine par leur religion, bien que, comme chacun sait, l’Ancien Testament/la Torah n’est pas un cadastre qui permette de faire valoir des revendications. Le pays appartient à ses habitants. Pour comble de malheur, s’ajoute à cela encore l’instrumentalisation minable de l’Holocauste qui veut interdire les critiques de cet État occupant de parler. Nous nous défendons contre cela de toute notre force !

 

Il faut mettre un terme aux toujours nouvelles agressions de « l’État juif occupant » contre Gaza !

 

Il faut mettre un terme aux toujours nouvelles agressions de « l’État juif occupant » contre Gaza et le peuple palestinien sous occupation ; elles ne sont possibles qu’avec l’aide massive des Etats-Unis et de la communauté internationale muette et hypocrite qui soutiennent avec partialité la position de « l’État juif » spoliateur de terres. C’est cette communauté internationale de complices qui porte la responsabilité des attentats meurtriers et des assassinats ciblés contre une population pratiquement sans défense à Gaza qui ne dispose d’aucun abri antiaérien pour se protéger des bombardements meurtriers à « l’étoile de David » des terroristes d’État israéliens.

 

Depuis la création de l’État en 1948, la communauté internationale n’a rien fait pour permettre aux Palestiniens de vivre une vie libre sans occupation illégale, et encore moins pour arriver à fonder un État palestinien indépendant. Il n’en va toujours que des Juifs, qui, grâce à leurs méthodes brutales de la Nakba, ont toujours été les plus forts et des occupants gagnants dans la lutte pour leur monopole sur la Palestine. A l’aide de la mauvaise conscience de la communauté internationale à cause de sa défaillance pendant l’Holocauste et d’un travail intense du lobby, les occupants sionistes ont réussi à ancrer si fermement leur rôle de victimes éternelles. qu’il n’y a maintenant pratiquement plus d’opposition contre ce terrorisme d’État juif. Cette lâcheté et cette suffisance de la communauté internationale sont aussi insupportables que les crimes de guerre israéliens, le nettoyage ethnique et le génocide de Gaza.

 

Pas d’alternative à la résistance contre l’occupation illégale !

 

La politique d’escalade du régime de Netanyahou qui n’a pas de contrepartie dans l’opposition qui est pratiquement sur la même longueur d’ondes, tente par tous les moyens de rendre la vie des habitants de Gaza infernale. Ils ne veulent ni lever le blocus illégal ni permettre la reconstruction. Netanyahou et son régime, renforcés par les élections, essaient de réduire Gaza en cendres sous les bombes. Il ne reste aux Palestiniens aucune autre issue pour échapper au désespoir que de s’arroger le droit de manifester pacifiquement tous les vendredis à la clôture frontalière en tant que résistance légale contre l’occupation illégale !

 

Leur désespoir est si grand que, même avec la certitude de perdre leur jeune vie, ils préfèrent mourir en martyrs, assassinés par des centaines de snipers déployés de « l’armée de défense » juive, « la plus morale », plutôt que de continuer à vivre sans espoir et sans perspectives d’avenir. Vendredi dernier, une fois de plus, lors de la manifestation hebdomadaire, deux jeunes Palestiniens ont été assassinés. La zone de pêche a de nouveau été réduite pour les pêcheurs de Gaza et, comme d’autres incessantes représailles telles que la fermeture arbitraire des postes frontière, cela n’a pas trouvé d’écho dans les médias. Comme le Hamas le critique à juste titre, Israël a rompu ses promesses. Ni le transfert de fonds par le Qatar, ni l’autorisation d’importer davantage de marchandises, l’amélioration de l’infrastructure, des services de santé, l’élargissement de la zone de pêche n’ont été appliqués. Au lieu de cela, le régime de Netanyahou essaie de démoraliser de plus en plus les Palestiniens, dans l’espoir de s’en débarrasser définitivement de cette manière inhumaine avec les bombardements, l’absence complète de droits, les raids de police, les destructions de maisons, les annonces de nouvelles colonies, les assassinats ciblés, les procès et les détentions sans chef d’accusation pour arriver à la « solution finale » de la judaïsation totale et du nettoyage ethnique de la Palestine.

 

Les occupants et voleurs de terres n’ont en aucun cas le droit à la légitime défense

 

N’oublions pas que la communauté internationale dirigée par les Etats-Unis, l’Allemagne et une grande partie de la « communauté de valeurs occidentale » prétendent constamment qu’Israël a un « droit de légitime défense ». Vu les crimes contre le droit international commis depuis des décennies par Israël, il est grotesque de parler de « légitime défense ». Jamais de la vie ! Les occupants et voleurs de terres n’ont en aucun cas le droit de légitime défense envers un peuple occupé sans défense !

 

Notons-le : quand la loi est injuste, la résistance est un devoir ! Il est, en effet, tout à fait légitime de se défendre contre une occupation contraire au droit. On fait valoir le droit à la résistance contre l’occupation illégale !

 

La communauté internationale devrait en outre rappeler à la puissance occupante les obligations qui existent depuis la Convention de La Haye et la Convention de Genève. La puissance occupante a des obligations très claires envers les occupés. D’après le droit international, une occupation ne doit avoir lieu que pour une durée limitée ( !). La puissance occupante doit donc veiller à ce que le territoire concerné et sa population acquièrent leur indépendance. Ces obligations stipulent aussi que l’on satisfasse pleinement aux besoins fondamentaux de la population, ce que « l’État juif » ne fait pas et laisse payer à d’autres pays. Il ne doit pas non plus y avoir de transfert de la population que l’on expulse et il est interdit d’installer des colons juifs dans le territoire occupé. Norman Paech, expert reconnu en droit international, a expliqué tous ces points en détail et de façon bien fondée.

 

Boycottez le Concours Eurovision de la Chanson 2019 à Tel Aviv !

 

Un autre signe d’ignorance de la communauté internationale est de « chanter et de s’amuser » lors du prochain Concours Eurovision de la Chanson à Tel Aviv face à cette politique meurtrière, alors que les Palestiniens souffrent et pleurent leurs morts.

 

Chaque artiste qui participe à ce festival de la Chanson doit être conscient qu’il soutient et blanchit de cette manière l’occupation illégale de la Palestine. En effet, il y a de plus en plus d’artistes qui sont conscients de cet état de choses et de leur responsabilité et qui soutiennent le mouvement BDS, comme par exemple Roger Waters. Il y aussi des artistes suédois, britanniques et d’autres artistes européens engagés qui ne viendront pas à ce Concours. Les artistes allemands, malheureusement, préfèrent, comme souvent, chanter et s’amuser avec les occupants !

 

N’oublions pas non plus que le gouvernement turc et le président Erdoğan ont critiqué les attaques du régime de Netanyahou contre Gaza et demandé que des mesures soient prises à son encontre. En effet, l’agence de presse turque Anadolu venait d’être touchée (exprès ?) lors d’une attaque à Gaza.

 

Le Ramadan qui a commencé lundi, sera donc un mois de jeûne particulièrement triste, au sens propre du terme, dans le camp de concentration de Gaza. L’argent manque pour acheter assez d’aliments pour le repas en commun après le coucher du soleil. Pensons donc aux Palestiniens musulmans en Palestine illégalement occupée, partageons leur deuil pour les martyrs et n’oublions jamais que  les occupants n’ont pas le droit à la légitime défense ! 

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: