• Kommentar vom Hochblauen

    Ein moralisches Angebot! Von Evelyn Hecht-Galinski

    Kommentar vom Hochblauen Bild-bdsmovement   Ein moralisches Angebot! Von Evelyn Hecht-Galinski Nachdem sich 50 ehemalige europäische Spitzenpolitiker endlich zur Kritik aufgerafft haben und einen Aufruf gegen Trumps „Nahost-Peace-Plan“ mit zu unterschreiben, fällt auf, das alle [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Das Virus-Komplott Von Evelyn Hecht-Galinski

      Kommentar vom Hochblauen   Das Virus-Komplott Von Evelyn Hecht-Galinski   Seit das Corona-Virus weltweit tausende von Menschen infizierte, ist man zu Recht in Aufruhr. Allerdings sollten wir aufmerksam beobachten, welche dramatischen politischen Folgen daraus [lesen]

Raison d’État allemande pour l’État sioniste d’apartheid? Evelyn Hecht-Galinski Traduction: Christiane Reynaud

Raison d’État allemande pour l’État sioniste d’apartheid?

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 4 décembre 2019

Texte original: http://sicht-vom-hochblauen.de/deutsche-staatsraeson-fuer-den-zionistischen-apartheidstaat-von-evelyn-hecht-galinski/

Traduction: Christiane Reynaud

Comment la chancelière Merkel veut-elle, lors de sa première visite à Auschwitz, prévue le 6 décembre 2019, expliquer qu’elle et son gouvernement – compte tenu de la responsabilité historique pour l’Holocauste et 74 ans après la libération par les soldats de l’Armée Rouge du camp nazi de concentration et d’extermination d’Auschwitz – manquent totalement de sensibilité quand  il s’agit de la violation constante du droit international dans „l’État juif“. Le respect du droit international  n’exige-t-il pas que la raison d’État ne soit enfin plus appliquée à la sécurité de „l’État juif“ comme leçon impérative de l’histoire de l’Allemagne? Comment un gouvernement allemand peut-il ignorer les violations constantes du droit international simplement parce qu’elles sont commises par un régime juif, descendant des persécutés de l’Holocauste ? Même Merkel avec son “sionisme chrétien” ne doit pas tout simplement ignorer les règles claires du droit international. Sa “solidarité inconditionnelle” avec la “légitime défense” israélienne en tant que motif des attaques meurtrières et des guerres, rend Merkel, comme déjà pendant toute sa carrière politique, si hypocrite et indigne de confiance qu’elle est en grande partie responsable du ras-le-bol général et croissant envers la politique.

Respect pour le peuple palestinien, lui aussi victime de l’Holocauste

Dans son discours, elle rappellera certainement  la responsabilité éternelle de l’Allemagne pour Israël, sans un mot pour la responsabilité qu’elle doit tout autant à la Palestine illégalement occupée car cela ne s’inscrit pas dans sa vision philosémite du monde. Cette première visite serait une bonne occasion de montrer enfin du respect pour le peuple palestinien, la dernière victime de l’Holocauste. Personnellement, je regrette profondément que mon père Heinz Galinski, décédé en 1992,  ne puisse plus accompagner la chancelière dans ce voyage, en tant que survivant d’Auschwitz, pour y proclamer sa devise après la libération: „Je n’ai pas survécu à Auschwitz pour me taire devant une nouvelle injustice“ vu les conditions meurtrières dans „l’État juif“ et dans la Palestine occupée.

https://www.tagesspiegel.de/berlin/zum-todestag-von-heinz-galinski-das-juedische-gewissen-der-nation/6894428.html

Pourquoi tous les partis allemands tentent-ils aujourd’hui de défendre par tous les moyens les Juifs et „ l’Etat juif“ et de fermer les yeux devant les crimes contre le droit international et les droits de l’homme? Cela concerne tous les partis, de la gauche jusqu’à l’extrême-droite. L’Allemagne croit-elle vraiment être casher de cette façon? Non, il faut toujours le redire: les crimes de l’Holocauste ne peuvent pas être blanchis en inversant victimes et coupables. Alors pourquoi lutte-on de cette manière contre le mouvement BDS? Parce qu’il oblige ces politiciens hypocrites à se regarder dans la glace et les démasque comme complices. Nous venons juste d’enregistrer un nouveau succès: une délégation  commerciale belge de deux gouvernements régionaux a rompu  ses relations  avec Israel en faisant référence à la violation du droit international et à l’absence de progrès dans le processus de paix. De plus en plus de personnes se joignent au boycott  pour manifester leur protestation contre Israël et ses méthodes.

https://electronicintifada.net/blogs/asa-winstanley/mossad-role-israels-war-against-bds-confirmed

https://www.haaretz.com/israel-news/belgian-officials-boycott-trade-delegation-to-israel-1.8202210

Entre-temps,les milieux politiques semblent si blasés qu’ils considèrent les informations quotidiennes provenant d’Israël – les raids aériens contre les pays voisins souverains, les victimes civiles, les assassinats de journalistes ou les assassinats préventifs, les expulsions arbitraires de militants des droits de l’homme, comme dernièrement Omar Shakir – comme normales. Les médias ne nous livrent pratiquement aucune information pour que cela ne nous donne pas des idées “antisémites”, une idée si abstruse qui a l’effet contraire de provoquer la haine contre la politique d’occupation sioniste et le vol constant de terres.

https://www.dw.com/de/omar-shakir-l%C3%A4sst-sich-nicht-mundtot-machen/a-51408216

 

Mettre fin aux provocations israéliennes et à la propagande qui coûte des millions!

Dimanche dernier, lors de la mise en place du nouveau  ministre de la guerre et roi des colons Naftali Bennett, on a pris connaissance d’une nouvelle provocation, à savoir que Netanyahou prévoit de doubler le nombre de colons à Hébron en Cisjordanie illégalement occupée et d’installer un nouveau quartier juif sur le site de l’ancien marché en gros pour créer un lien territorial entre le quartier juif d’Avraham Avinou et les tombeaux des Patrarches à Hébron. De cette manière, ce gouvernement provisoire a, de nouveau,  montré qu’il n‘était pas prêt à adopter les normes morales ou le droit international. Madame Merkel, est-ce vraiment compatible avec la raison d’État, pour vous et pour l’Allemagne?

https://www.islamtimes.org/en/news/830223/zionist-war-minister-instructs-to-build-a-new-settlement-in-hebron

https://www.haaretz.com/middle-east-news/palestinians/.premium-jewish-hebron-settlers-ramping-up-urban-renewal-1.8217494

Il est intéressant de constater qu’en ce moment en Allemagne, des reportages sionistes, kurdes ou yésidis trouvent un sol fertile dans les médias et dans la politique, mais ils n’ont rien à voir avec la vérité et ne répandent qu’une  propagande ciblée. Nous savons depuis longtemps que „l’État juif“ investit depuis des décennies des millions dans la propagande sous contrôle scientifique qui est propagée ici par des adeptes et des agents payés dans les médias, sur des blogs, lors de conférences et, récemment  aussi dans des universités où sont répandus leurs mythes sionistes de la hasbara. Il existe des outils de propagande et des directives comme l’organisation „The Israel Project“, des armées de trolls ou le „Global Language Dictionary“ qui proposent de l’aide pour que les „supporters d’Israël“ aient réponse à tout. Il est étonnant de voir quels mots fleuris la hasbara trouve dans le domaine de la création de termes et de formulations linguistes pour raconter ses fables sionistes. On y donne des conseils sur les mots à utiliser quand il s’agit de sujets „délicats“ comme les annexions illégales, le vol des terres, la privation de droits ou l’assassinat de civils.

https://www.scribd.com/document/77298173/Israel-s-Hasbara-Toolkit

https://www.transcend.org/tms/wp-content/uploads/2014/07/sf-israel-projects-2009-global-language-dictionary.pdf

https://electronicintifada.net/content/inside-israels-million-dollar-troll-army/27566

Alors que les États-Unis sous Trump ont; depuis longtemps; abandonné les Palestiniens en tant que médiateurs ou partenaires, qu’ils se sont rangés exclusivement du côté juif et „chrétien sioniste“ et ont laissé faire la violation du droit international,  l’Europe aurait dû  s’opposer à ces agissements si elle voulait être mesurée à ses bonnes paroles.. Malheureusement, nous en sommes encore loin, car  ni  l’UE ni l’ONU ne sont prêtes à contrecarrer cette politique. Le pouvoir du  lobby pro-israélien semble trop fort dans le monde entier, et là est la véritable tragédie pour la Palestine. Lorsque Jimmy Carter a publié la version originale  de son livre Palestine: la paix, pas l’apartheid en novembre 2006 il fut confronté à une vague de haine du côté juif  israélien alors qu’il n’avait qu‘employé le mot apartheid pour décrire „l’État juif“.

https://www.nytimes.com/2007/01/07/books/review/Bronner.t.html

https://www.sueddeutsche.de/kultur/carter-buch-entsetzt-israelis-und-jimmy-ging-zum-regenbogen-ueber-1.245582

 

Dévoiler la triste réalité israélienne sous la splendeur!

Entre-temps, une alliance dangereuse s’est formée entre des dictatures et des soi-disant déemocraties – dans la lutte commune contre le terrorisme, qui n’est cependant rien d’autre qu’une lutte contre les Musulmans et l’islam. Nous lisons presque tous les jours quelque chose sur „l’État juif“ et son excellente recherche, ses start-up, sa haute technologie sans cesse améliorée et son industrie de l’armement modèle. Pendant ce temps, au -dela de ce côté  prestigieux, les médias  nous cachent l’amère pauvreté d’une grande partie de la population dans „l’État juif  resplendissant“. Israël est un des pays capitalistes occidentaux avec les plus hauts taux de pauvreté,  tout comme leurs amis états-uniens. Cette situation  s’est considérablement aggravée sous Netanyahou et Trump.

https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-the-real-israel-isn-t-startup-nation-it-s-poverty-row-1.6803924

https://nzzas.nzz.ch/notizen/unterwegs-in-den-usa-im-land-verzweifelten-kinderehe-ld.1352828

 

„L’État juif“ peut-il être sûr que la propagande soit encore acceptée de cette façon, en partie par ignorance et en partie par „idolâtrie philosémite“? La hasbara arrive toujours à convaincre des citoyens crédules. Alors que les Palestiniens n’ont pas de lobby efficace pour la propagande,  le lobby juif a su se propager dans les médias du monde entier à l’aide de réseaux . Nous voyons actuellement la manière dont ils tentent de s’immiscer activement dans la campagne électorale britannique et de diffamer sans vergogne le dirigeant travailliste Corbyn comme  antisémite non éligible, alors que le Parti conservateur de Johnson sombre dans  l’islamophobie, ce qui ne dérange pas le lobby mais, au contraire, l’encourage.

https://electronicintifada.net/content/bad-news-jeremy-corbyn/28771

https://www.politicshome.com/news/uk/political-parties/conservative-party/news/108214/muslim-council-britain-accuses-tories

https://www.dailymail.co.uk/news/article-7738205/Corbyn-says-BBC-biased-saying-Israel-right-exist.html

https://www.middleeasteye.net/opinion/why-i-would-vote-jeremy-corbyn-if-i-were-british

C’est inimaginable de quelle façon  les Palestiniens sont encore présentés comme des terroristes militants et comment les Juifs doivent apparaitre comme des citoyens nobles et démocratiques dans un État démocratique, alors que les Palestiniens souffrent encore aujourd’hui de la fondation de l’Etat („Nakba“) sur les terres qui leur ont été volées à la suite de l’Holocauste et que leur résistance légale est diffamée en tant que terrorisme. Les émigrants juifs sont glorifiés hypocritement en tant qu’immigrants pacifiques dans leur „ancien foyer“,.

https://www.aljazeera.com/indepth/opinion/2017/07/palestinians-legal-armed-struggle-170719114812058.html

Soutenir le droir d’existence d’un État judaiste antidémocratique? Non et encore non!

Malgré les nouvelles d’un grand nombre de meurtres d‘enfants palestiniens,  l’extermination délibérée de familles entières, la destruction d’institutions civiles et l’utilisation d’armes sales et prohibées ainsi que le génocide dans le camp de concentration de Gaza, on essaie toujours de souligner que „l’État juif“ est  „l‘unique“ démocratie. Alors que nous assistons à la tentative de représenter les Kurdes et les Arméniens comme des victimes, on veut  nous inculquer que les Palestiniens sont responsables de leur propre sort. Dans ce contexte, la cohésion  entre les Kurdes et Israël  est  intéressante car leurs systèmes de propagande se ressemblent beaucoup. Alors que le génocide de Gaza reste un sujet tabou au Parlement allemand et dans les médias, la décision de la reconnaissance d’un génocide arménien y est arrivée. C’est une honte historique.

https://lobelog.com/the-hypocrisy-of-israels-alliance-with-the-kurds/

https://www.hintergrund.de/globales/kriege/kriegsverbrechen-und-genozid-israels-krieg-in-gaza/

Pourquoi n’a-t-on encore jamais remis „la Loi du retour“ juive en question, qui permet à tout Juif du monde entier d’immigrer dans „l’État juif“ et d’y obtenir immédiatement la pleine citoyenneté pour la seule raison qu’il est juif, alors qu’on refuse le droit de retour aux Palestiniens musulmans et chrétiens? Peut-on soutenir le droit d’existence d’un État judaiste si antidémocratique? Non et encore non! Imaginons qu’un autre État emploie cette „méthode juive“ et ne donne les droits de citoyens qu’à des Chrétiens, Musulmans ou autres. On appelerait ça à juste titre du „racisme“. Tant que cet Etat théocratique et ses lois ne s’appliqueront pas à tous ses citoyens, Israël sera un Etat juif de discrimination et d’apartheid qui s’est isolé – pire que l’Afrique du Sud ne l’a jamais été, loin de toute coutume démocratique.

https://www.aljazeera.com/indepth/opinion/israel-finally-ethno-religious-state-180722112753850.html

„L’État juif“ a intériorisé la discrimination comme sa raison d’État et l’a ancrée dans son système juridique (de non.droit). On devrait donc réfléchir pourquoi le drapeau à l’étoile de David, symbole de l’oppression juive, suscite autant de respect aussi en Allemagne, au lieu de se demander ce qu’il représente vraiment: un symbole d’occupation  juive, de judaïsation et de nettoyage ethnique. Il faut aussi se demander pourquoi les organisations juives nationales et internationales du monde entier promeuvent toujours ce drapeau au lieu d’utiliser les drapeaux de leur propre pays. Leurs membres sont-ils tous citoyens de „l’État juif“ et n’ont-ils pas une identité nationale? À quel pays sont-ils loyaux?

 

Il faut comprendre qu’Israël en tant „qu’État juif d’apartheid“ a perdu le droit à la raison d’État!

Quand les goiuvernements allemands et européens vont-ils commencer à mesurer „l‘Ètat juif“ selon des critères normaux et des coutumes démocratiques? Cet „État juif d’apartheid“ qui, depuis sa fondation, ne cherche qu‘à consolider sa supériorité et son statut de „peuple élu“ à l’aide de lois discrminatoires et nationales a perdu depuis longtemps le droit que sa sécurité soit reconnue comme raison d’État. Tous les politiciens allemands qui n’arrêtent pas de répéter le slogan de propagande du „droit d’exister“ pour „l’État  juif“ mais ignorent jusqu’aujourd’hui le droit d’exister d’un  État palestinien, devraient enfin comprendre.

 

 

 

 

 

 

 

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: