• Kommentar vom Hochblauen

    Die Grenze ist überschritten Von Evelyn Hecht-Galinski

    Kommentar vom Hochblauen   Die Grenze ist überschritten   Von Evelyn Hecht-Galinski   Angesichts der Tatsache, dass dank Israels Propagandafeldzug Kritik auf ganzer Linie zum Schweigen gebracht wurde, kritische Juden speziell als Antisemiten oder „selbsthassende [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Deutsch-israelischer Impfstoff-Deal Von Evelyn Hecht-Galinski

        Kommentar vom Hochblauen für TRTdeutsch Deutsch-israelischer Impfstoff-Deal Nur in Deutschland scheint es möglich, dass sich die gesamte Medienlandschaft inklusive öffentlich-rechtliche Fernseh- und Rundfunkanstalten wie es scheint gemeinsam verschworen hat, es mit der Pflicht [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Ein unmoralisches Geschenk Von Evelyn Hecht-Galinski

    Kommentar vom Hochblauen Ein unmoralisches Geschenk Von Evelyn Hecht-Galinski Wie ist es möglich, dass sich die gesamte deutsche Medienlandschaft, inklusive den Öffentlich-Rechtlichen Fernseh- und Rundfunkanstalten, wie es scheint, gemeinsam verschworen hat, es mit der Pflicht [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Besetzt in alle Ewigkeit Von Evelyn Hecht-Galinski

    Aktueller Online-Flyer vom 18. Dezember 2020   Kommentar vom Hochblauen Besetzt in alle Ewigkeit Von Evelyn Hecht-Galinski Es ist diese Missachtung aller palästinensischen Rechte, die so wütend und fassungslos macht. Während wir hier durch die Corona-Pandemie [lesen]

Le terrorisme d’État toléré par « l’Occident des valeurs » Evelyn Hecht-Galinski Traduction : Christiane Reynaud

Le terrorisme d’État toléré par « l’Occident des valeurs »

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 2 décembre 2020

Texte original : http://sicht-vom-hochblauen.de/der-tolerierte-staatsterrorismus-des-werte-westens-von-evelyn-hecht-galinski/

Traduction : Christiane Reynaud

 

Ce ne sont pas seulement les assassinats ciblés du Mossad et de la CIA à travers le monde qui sont effrayants mais aussi leur « normalité » dans les médias et dans la politique. Où sont la consternation, la réaction critique et la condamnation publique avec des menaces de conséquences ? Où sont les marques de sympathie pour l’Iran après le meurtre honteux d’un scientifique ? Après tout, Mohsen Fakhrizadeh  n’était rien d’autre. S’il s’était agi d’un citoyen juif israélien, il y aurait eu une toute autre réaction. Les condoléances à « l’État juif » s’accumuleraient ! Le mantra constamment rabâché du « petit Israël, entouré d’ennemis » et menacé par un « nouvel holocauste »  aurait été répété jusqu’à la nausée, sans oublier le Hezbollah, le Hamas, les roquettes, les ballons de Gaza et les « terroristes » palestiniens qui attentent à la vie des pauvres citoyens juifs israéliens apeurés qui ne voudraient soi-disant que vivre en paix. Le régime sioniste doit donc à titre préventif par « légitime défense » se servir d’assassinats pour « protéger » les citoyens « menacés » de son État occupant. Toutes les attaques guerrières avec une énorme supériorité militaire doivent aussi assurer la « paix » qui, cependant, à la manière sioniste, ne sert qu’à cimenter la  revendication exclusive juive sur la Palestine, pour toute l’éternité, « selon la volonté de Dieu, pour le peuple élu ».

Pas de place pour d’autres pays comme l’Iran ?

Il n’y a pas de place pour d’autres pays comme l’Iran, qui n’a jamais attaqué militairement un autre pays, mais qui, en raison de ses terribles expériences avec les “valeurs occidentales”, a le souhait compréhensible de ne pas se rendre à ses ennemis complètement sans défense. Mais pour « l’Occident des valeurs » ce n’est pas acceptable qu’un « État de mullahs » aspire à de l’armement et des armes  nucléaires et appelle cela dangereux. « L’État judaïste juif », depuis des années en possession d’armes nucléaires et armé jusqu’aux dents, veut empêcher cela par tous les moyens – terroristes -. Netanyahou souligne constamment l’importance de tout ce que son régime fait dans ce sens ; cela sert après tout à la paix dans le monde entier et nous devrions lui en être reconnaissants !

En effet, selon l’agence de presse iranienne Fars, le Mossad essaie depuis des années « d’éliminer » Fakhrizadeh. C’était un « ennemi particulier » de Netanyahou qui avait déjà fait savoir en 2018 au monde « Retenez bien ce nom Fakhrizadeh ». Cette « suffisance » de Netanyahou qui va de pair avec sa mise en scène impertinente, fait peur quand il présente ses « fausses listes de preuves » pour légitimer ses meurtres sur commande devant la « communauté occidentale de valeurs ». Encore pire sa vidéo sur Facebook et Twitter où il déclare : « Je voudrais vous lire une liste de choses que j’ai faites cette semaine. Mais cette liste est incomplète, car je n’ai pas le droit de tout raconter. » Même les médias israéliens, qui sont habitués à beaucoup de « linge sale » de Netanyahou, ont été choqués, de même qu’Amos Gilad, l’ancien général de l’armée qui a désapprouvé ces « insinuations » sur la chaîne de télévision israélienne 12, comme étant stupides.

https://www.jpost.com/middle-east/iran-news/yadlin-iran-may-wait-until-end-of-trump-era-to-retaliate-650623

« La fierté d’Israël : des attentats »

Quand les rapports sur le lâche assassinat du scientifique nucléaire iranien de pointe ont été rendus publics, curieusement en premier par les médias israéliens, on a déjà pu voir ce qui se cachait derrière le message. C’était l’expression du pouvoir sioniste, qui était si conscient de sa force qu’il voulait l’exprimer. Gideon Levy a été clair dans le journal israélien Haaretz : « La fierté d’Israël, ce sont les attentats ».

Quand le ministre israélien des services secrets, Eli Cohen, a fait cette allusion significative et a déclaré : « Quiconque s’équipe d’armes nucléaires mourra », il a probablement oublié qu’Israël est équipé depuis longtemps d’armes nucléaires. Lui aussi réclama à nouveau des sanctions contre l’Iran et cela prouve une fois de plus le double standard honteux quand il s’agit de « l’État juif ». « L’Occident des valeurs » criminalise la campagne BDS parce qu’elle exige des sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il mette fin à l’occupation du sol palestinien.

https://www.spiegel.de/politik/ausland/israel-zu-iran-wer-nuklear-aufruestet-ist-des-todes-a-0ad3806d-3a59-4fc5-9883-067e54efc02d

« Acte terroriste provocateur »

Seul le président turc Erdoğan, qui a condamné l’assassinat de Mohsen Fakhrizadeh comme un « meurtre odieux », a présenté ses condoléances au gouvernement iranien et à la famille du défunt. L’ancien chef de la CIA O. Brennan a également critiqué le meurtre de Fakhrizadeh comme une « action criminelle ». Ce serait la moindre des choses que l’on attendrait d’une « communauté des valeurs », mais il ne s’est rien passé. D’après l’agence Anadolu, la Russie a aussi condamné lundi le meurtre du scientifique nucléaire iranien Mohsen Fakhrizadeh. Dans une déclaration, le ministère des Affaires étrangères a décrit l’incident comme un « acte terroriste provocateur visant à déstabiliser la situation et à alimenter un conflit potentiel dans la région ». https://www.middleeastmonitor.com/20201130-russia-condemns-killing-of-iranian-nuclear-scientist/

Le ministre allemand « à cause d’Auschwitz » Heiko Maas n’a rien trouvé de mieux que d’appeler à la « pondération ». Ce furent aussi les mots du secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dont la tâche aurait été d’ordonner une enquête de l’ONU.

Les cosignataires de l’accord sur le nucléaire iranien, la Russie, la Chine, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et la France devraient avoir l’obligation de condamner cet attentat et de s’engager en commun à poursuivre et à respecter l’accord, de mettre fin au blocage de la demande de l’Iran pour un prêt de 5 milliards de dollars du FMI et d’ouvrir une nouvelle ère avec l’Iran. L’Union européenne a bien qualifié l’assassinat « d’acte criminel » mais sans autres menaces de conséquences comme c’est d’habitude le cas contre la Turquie ou la Russie. Je rappelle les accusations toujours pas prouvées contre la Russie, accompagnées d’un refus scandaleux de coopérer avec elle, quitte à détériorer délibérément les relations avec ce pays, dans l’affaire du « critique du Kremlin » Navalny qui se rétablit probablement encore dans la belle Forêt-Noire.

https://www.heise.de/tp/features/Fall-Nawalny-Der-Bundesregierung-liegen-hierzu-keine-Erkenntnisse-vor-4975531.html?view=print

Le régime de terrorisme d’État de Netanyahou : confrontation, attaque et destruction

Pondération, que voulait-on dire par là ? Le régime de terrorisme d’État s’est-il jamais montré pondéré ? Ce terme est aussi étranger au Mossad qu’au régime lui-même. Ils cherchent la confrontation, l’attaque et la destruction, et ils le montrent ouvertement. Ils feront tout pour profiter des derniers jours de Trump à la Maison Blanche. En effet, après les déclarations de Trump, on se demande s’il va y avoir une attaque contre l’Iran et quand ?

Cette « normalité » avec laquelle les meurtres sionistes sont acceptés, me rend furieuse. Tout ce que fait cet « État juif » est « normal ». Cette banalité avec laquelle les crimes sionistes sont rapportés et acceptés sans protestation ! Qui s’émeut encore quand il y a des articles – ce qui est suffisamment rare – sur le nettoyage ethnique, les nouvelles colonies sur des terres volées, la destruction de maisons et l’apartheid du régime d’occupation ? Peu de personnes, et au contraire, tout ce qui vient à l’esprit du système de terrorisme d’État pour sa « légitime défense » est toléré au nom de l’Holocauste. Il va sans dire qu’ils ont besoin d’armes nucléaires, de sous-marins allemands, de corvettes et d’armements ! L’Allemagne est consciente de sa « responsabilité » de soutenir de toutes ses forces « l’État juif » dans sa politique criminelle.

Lien étroit entre la CIA et le Mossad

Le lâche assassinat du scientifique ne fait que prouver le lien étroit entre la CIA et le Mossad et ce, depuis des décennies. Ce plan ingénieux d’assassinat n’aurait pas pu être mené à bien sans l’aide de collaborateurs sur le terrain : on soupçonne le groupe terroriste iranien « les moudjahidin du peuple » avec l’aide duquel quatre autres scientifiques nucléaires iraniens avaient déjà été assassinés entre 2010 et 2012. Sans l’aide des États-Unis, ces meurtres n’auraient certainement pas pu non plus être commis. Déjà en janvier, après que le président américain Trump ait fêté l’assassinat du général iranien Soleimani qu’il accusait sans preuves d’être responsable de la mort de « milliers de citoyens américains »  et qu’il ait déclenché sans aucun égard un conflit avec l’Iran, on savait à quoi s’attendre à l’avenir.  Ensuite, il n’y avait qu’un pas vers le meurtre de Fakhrizadeh. Ce meurtre a également reçu le consentement explicite de Trump.

https://edition.cnn.com/2020/11/29/middleeast/iran-mohsen-fakhrizadeh-remote-control-machine-gun/index.html

Entre-temps, de plus en plus de détails sont connus. Le soupçon se confirme que des armes télécommandées ont été utilisées : le scientifique voyageait avec sa femme dans une voiture blindée quand il a entendu comme des coups de feu. Il est alors sorti de la voiture pour voir ce qui se passait et, à ce moment, il a été touché mortellement, probablement par une mitrailleuse télécommandée à bord d’une Nissan à une distance d’environ 150 mètres. Son garde du corps a également été abattu. La Nissan a explosé immédiatement après, ce qui laisse supposer une télécommande.

Le terrorisme d’État encourage l’antisémitisme

Cela m’amène à un tout autre sujet, à savoir la question dans quelle mesure les citoyens juifs du monde entier sont menacés par le terrorisme d’État sioniste. N’est-ce pas précisément cette menace « faite maison » qui engendre le danger ? Ne serait-il pas enfin temps de prendre position contre les porte-parole sionistes et les soi-disant représentants des Juifs de la diaspora, tels que le Conseil central, et de s’opposer clairement à ce terrorisme d’État qui encourage l’antisémitisme et n’augmente certainement pas le niveau de sympathie des Juifs auprès de l’opinion publique. Donc si maintenant, selon les informations, Israël augmente la protection de ses ambassades dans le monde entier parce qu’il craint manifestement des représailles, et que les communautés juives ont renforcé aussi leurs mesures de protection, qui va payer ?

Est-ce que ce ne sont pas les contribuables respectifs qui doivent payer la facture sanglante des crimes et du terrorisme sionistes ? Est-il juste que nous continuions à soutenir et à permettre financièrement ces meurtres ? Sûrement pas, et nous devons protester contre cela.

Les citoyens juifs doivent enfin se demander s’ils peuvent et veulent concilier avec leur conscience d’être tenus pour responsables pour la « Terre promise ». Naturellement, contre ce type d’opposition viendrait directement l’écho sous forme d’accusation d’antisémitisme.  Mais cela ne devrait pas nous dissuader de lutter pour la liberté d’opinion et une Palestine libre et contre le terrorisme d’État toléré par « l’Occident des valeurs ».

 

 

 

 

 

 

 

 

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: