• Kommentar vom Hochblauen

    Die Grenze ist überschritten Von Evelyn Hecht-Galinski

    Kommentar vom Hochblauen   Die Grenze ist überschritten   Von Evelyn Hecht-Galinski   Angesichts der Tatsache, dass dank Israels Propagandafeldzug Kritik auf ganzer Linie zum Schweigen gebracht wurde, kritische Juden speziell als Antisemiten oder „selbsthassende [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Deutsch-israelischer Impfstoff-Deal Von Evelyn Hecht-Galinski

        Kommentar vom Hochblauen für TRTdeutsch Deutsch-israelischer Impfstoff-Deal Nur in Deutschland scheint es möglich, dass sich die gesamte Medienlandschaft inklusive öffentlich-rechtliche Fernseh- und Rundfunkanstalten wie es scheint gemeinsam verschworen hat, es mit der Pflicht [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Ein unmoralisches Geschenk Von Evelyn Hecht-Galinski

    Kommentar vom Hochblauen Ein unmoralisches Geschenk Von Evelyn Hecht-Galinski Wie ist es möglich, dass sich die gesamte deutsche Medienlandschaft, inklusive den Öffentlich-Rechtlichen Fernseh- und Rundfunkanstalten, wie es scheint, gemeinsam verschworen hat, es mit der Pflicht [lesen]
  • Kommentar vom Hochblauen

    Besetzt in alle Ewigkeit Von Evelyn Hecht-Galinski

    Aktueller Online-Flyer vom 18. Dezember 2020   Kommentar vom Hochblauen Besetzt in alle Ewigkeit Von Evelyn Hecht-Galinski Es ist diese Missachtung aller palästinensischen Rechte, die so wütend und fassungslos macht. Während wir hier durch die Corona-Pandemie [lesen]

Tant que nous sommes encore libres de penser Evelyn Hecht-Galinski Traduction : Christiane Reynaud

 

Tant que nous sommes encore libres de penser

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 30 Septembre 2020

Texte original : http://sicht-vom-hochblauen.de/solange-die-gedanken-noch-frei-sind-von-evelyn-hecht-galinski-kommentar-vom-hochblauen/

Traduction : Christiane Reynaud

La journée de réconciliation de Yom Kippour, le  27/28 septembre, a été comme toujours un jour sans réconciliation avec les Palestiniens et donc, comme toujours, de réconciliation avec soi-même et avec ses propres crimes. Particulièrement en ces temps de corona, de haine de la Russie et de campagne contre la Turquie, il faut dire la vérité, même s’il s’agit de « l’État juif » et de l’occupation juive illégale et que nous devons peut-être nous attendre à de nouvelles lois qui tentent constamment d’élever les Juifs par philosémitisme et de les mettre sur un piédestal d’unicité et de spécificité,  de restreindre la liberté d’opinion, de nous abrutir avec des médias mis au pas, pour, une fois pour toutes, pouvoir diffamer toute critique de la politique plus que transparente et belligérante de l’OTAN sous influence américaine ainsi que de la politique  illégale d’occupation judéo-sioniste en tant que « haine des Juifs » antisémite.

Plus aucun sens du droit international et de la législation ?

Les représentants du lobby pro-israélien et de leurs acolytes dans la politique et les médias font de nous tous des antisémites. Ce ne sont pas les manifestations légitimes contre la « décision de Jérusalem » de Trump contraire au droit international de transférer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem qui sont le gros problème, mais c’est le climat politique créé par le président du Conseil central Schuster, de son exécutant Felix Klein, le commissaire à l’antisémitisme du gouvernement fédéral, qui exigent de l’Europe et de l’Allemagne de reconnaitre aussi Jérusalem en tant que capitale indivise de « l’État juif ». Le culot de ce représentant de la communauté religieuse juive en Allemagne avec lequel il appelle ouvertement et sans honte à violer le droit international, nous laisse sans voix ! Ces lobbyistes pro-israéliens ne se considèrent pas liés à la Loi fondamentale allemande ou ont-ils, en tant que porte-parole de « l’État juif » perdu tout sens du droit international et de la législation? C’est un affront au gouvernement allemand qui doit immédiatement et résolument rejeter cette exigence car elle ne correspond pas à la critique européenne de cette approche illégale. Le gouvernement de Merkel recule apparemment devant cette réaction qui pourrait ternir les festivités actuelles à l’occasion du 70ème anniversaire de la fondation du Conseil central des Juifs.

Aussi pour cette raison, Schuster ne devrait pas s’étonner que les Juifs hors de « l’État juif » soient tenus pour responsables de la politique israélienne. Ce sont précisément le Conseil central et d’autres organisations juives qui, en tant que soutiens inébranlables du régime d’occupation israélien, sont pratiquement considérés comme des « ambassadeurs suppléants ». Vient en outre l’impertinence d’assimiler la judaïcité avec le sionisme pour pouvoir, de cette façon adroite mais transparente, dénoncer l’antisionisme comme de l’antisémitisme.

Terre sans peuple et sans habitants

Si vous ne voyez pas le rapport et que pour vous, mettre le feu à l’étoile de David en tant que symbole visible de l’occupation illégale de la Palestine  équivaut à réduire en cendres le « droit d’exister » d’Israël, on ne peut plus rien pour vous,  Monsieur le Président Schuster. Vous n’avez pas la moindre empathie pour le peuple de Palestine qui souffre depuis des décennies sous l’arbitraire de l’occupation. Soit vous avez perdu ce sentiment en tant que descendant de personnes persécutées pour des raisons raciales, soit vous ne l’avez jamais eu. En effet, nous ne devrions jamais oublier que les Palestiniens sont jusqu’à maintenant les dernières victimes innocentes du l’Holocauste  commis par le régime nazi : on leur a volé et on vole encore leur terre, expulsé des centaines de milliers d’habitants, fait subir un nettoyage ethnique et on les prive  pratiquement jusqu’à présent  de toute viabilité avec un génocide et le verrouillage de Gaza sur terre, sur mer et dans les airs. Ainsi, grâce à la politique hypocrite de la soi-disant « communauté de valeurs », sans la perspective que l’occupation illégale se termine et que les Palestiniens aient un État propre, libre et démocratique, on continue à propager  la solution dite « à deux États » que « l’Etat juif », comme chacun sait, ne veut pas et n’a jamais voulu, pas plus que la paix avec les Palestiniens. Il ne veut que la terre sans le peuple et sans les habitants.

Schuster exige maintenant aussi une modification législative qui ferait que brûler des drapeaux ou des imitations de drapeaux soit une infraction pénale. On devrait le stopper dans son zèle prétentieux et lui recommander de plutôt se soucier du droit international et des droits de l’homme. Ce n’est pas le « droit d’exister » de « l’État juif » qui est le point de mire mais la fin de l’occupation  illégale et la reconnaissance du droit d’exister de la Palestine avec Jérusalem comme capitale, ce qui est attendu depuis longtemps.

La chancelière Merkel, « chrétienne sioniste qui connait bien sa Bible », devrait suivre les paroles de l’évangile de Luc, ne pas avoir peur et réagir en conséquence. Mais elle est trop occupée à dorloter le critique nationaliste du Kremlin Navalny qui est plus que controversé. Qui d’autre a-t-il droit à une visite de la chancelière à « l’hôpital d`État » de la Charité ? Le patient russe est apparemment aussi « le patient de Merkel » !

https://www.nachdenkseiten.de/?p=65272

Les empoisonnements mortels du Mossad

Comparons cela à la tentative d’assassinat par des agents du Mossad le 25 septembre  à Amman, la capitale de la Jordanie, du politicien palestinien Khaled Mechaal.  La tentative éhontée d’assassinat du chef du Politburo du Hamas, alors âgé de 41 ans, a déclenché un différend diplomatique qui avait menacé d’anéantir  l’ accord de paix signé peu avant entre la Jordanie et Israël. Pour mettre fin à la crise, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a dû faire une série de concessions humiliantes et procurer l’antidote.  Le gouvernement allemand aurait-il amené ce combattant exceptionnel pour la résistance et la liberté de la Palestine en Allemagne à la Charité et la chancelière lui aurait-elle rendu une visite « privée » ? Sûrement pas, car, alors qu’on courtise les « critiques » de la Russie comme des invités officiels, on considère les combattants légitimes contre le régime d’occupation sioniste, assassinés par le Mossad, comme des « terroristes » ! C’est dire à quel point la politique des deux poids deux mesures est simpliste dans la communauté des “valeurs” occidentale.

https://www.mopo.de/news/politik-wirtschaft/rassistisch–rechtsradikal–homophob–nawalny–die-dunklen-seiten-des–kremlkritikers–37373234

https://www.mdr.de/nachrichten/osteuropa/politik/nawalny-kritisch-klimeniouk-100.html

https://www.t-online.de/nachrichten/ausland/krisen/id_88652664/merkel-besuchte-nawalny-heimlich-in-der-charite-kanzlerin-am-krankenbett.html

https://www.middleeastmonitor.com/20200925-remembering-israels-botched-attempt-to-assassinate-khaled-meshaal/

https://www.anti-spiegel.ru/2020/der-navalny-fake/

Il n’est pas étonnant non plus que parmi les neuf petits États dépendants des États-Unis qui ont voté aux Nations-Unies  pour la résolution de Trump au sujet de Jérusalem , se trouve aussi le Guatemala dont le président Morales a malheureusement obéi aux États-Unis et a voulu transférer l’ambassade de Tel Aviv à Jérusalem. Mais cela ne lui a pas porté chance, il a été dépossédé de son pouvoir et se trouve aujourd’hui exilé en Argentine. Dans ce contexte, je rappelle qu’Israël était, comme on sait, un marchand d’armes zélé pour l’ancienne dictature dans le but d’anéantir la population indigène du Guatemala. « Le rôle bien documenté d’Israël dans la guerre sale du Guatemala qui a fait plus de 200 000 morts, n’a pas été porté devant un tribunal ».  L’exportation de ses armes  éprouvées est effectivement une autre spécialité du « régime juif d’apartheid ». C’était un commencement qui a trouvé son achèvement abject avec l’accord hypocrite des Émirats arabes unis, car il s’agit en réalité de ventes colossales d’armes. On peut très bien imaginer ce que cela signifie pour l’avenir : la guerre et la destruction, la faim et la misère.

https://www.zeit.de/politik/ausland/2020-01/evo-morales-ex-praesident-bolivien-ruecktritt-wahl

Le président du Conseil central exige une limite supérieure

Schuster joue également un rôle très dangereux dans la crise des réfugiés car il a pris très tôt la position d’une « limite supérieure » comme la CSU et ne s’est pas lassé de mettre en garde contre le soi-disant antisémitisme musulman « importé ». Nous voyons depuis longtemps les effets de la haine de l’islam et de l’atmosphère envers les Musulmans. Schuster adopte donc la position de l’AfD et joue au « Gauland » ! Contrairement aux représentants chrétiens qui se comportent de manière beaucoup plus modérée, le Conseil central des Juifs et les autres fonctionnaires juifs jouent un rôle plus que dangereux, qui ne fait qu’alimenter les préjugés. Nous assistons entre-temps à une islamophobie, un extrémisme de droite et une xénophobie effrénés, menés par l’AfD qui est par ailleurs bien du côté des Juifs et de « l’État juif ». Je ne me lasse pas de répéter: pas de commissaires à l’antisémitisme mais un commissaire au racisme !

Pas d’israélisation de l’Allemagne

« L’État juif » qui refuse aux Palestiniens leur droit légal au retour et renvoie les réfugiés noirs dans leur pays d’origine, a perdu tout droit à être reconnu comme un exemple à suivre.  Mais Schuster ne se penche pas sur ces questions, il préfère brosser un tableau glorifiant de « l’État juif » et réclame de cette façon une « israélisation » de l’Allemagne que nous devons empêcher.  Les innombrables meurtres commis par le Mossad sur ordre des régimes sionistes respectifs n’ont jamais eu d’importance pour la communauté internationale hypocrite, car, selon les directives sionistes, ils ne servent qu’à la « légitime défense et à la sécurité »de « l’État juif menacé » et ils sont tolérés, voire soutenus.

https://www.middleeastmonitor.com/20200925-remembering-israels-botched-attempt-to-assassinate-khaled-meshaal/

https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Israeli_assassinations

N’ayez pas peur, car le droit et les faits qui concernent la Palestine, sont de notre côté ! C’est pourquoi les sionistes ne craignent que la vérité et veulent empêcher toute discussion ! Ils veulent par tous les moyens empêcher que l’on démasque  leurs affirmations minables et transparentes.

Le « chant des persécutés dans la tour » de Mahler avec ces paroles «Die Gedanken sind frei » (Les pensées sont libres), est pour moi le symbole des amis persécutés en Palestine

https://www.youtube.com/watch?v=iTvmpuqA9XM&list=RDiTvmpuqA9XM&start_radio=1&t=0

Je voudrais remercier mes nombreux amis palestiniens chrétiens à Bethléem occupée, Beit Sahour et Beit Jala ainsi qu’à Jérusalem occupée, à Gaza, dans toute la Palestine et particulièrement mon ami Mazin Qumsiyeh avec qui je suis liée d’amitié depuis de nombreuses années et qui m’a autorisée à écrire la préface de son livre « Kanaan: Ein gemeinsames Land. Menschenrechte und der israelisch-palästinensische Konflikt » publié par la maison d’édition Zambon. C’est un livre très important et très recommandé, je voudrais le rappeler.

https://www.beck-shop.de/qumsiyeh-kanaan-gemeinsames-land/product/15484915

Lutte pour une Palestine libre

Mazin Qumsiyeh est toujours pour moi un brillant exemple à suivre pour son travail sociopolitique en Palestine illégalement occupée. Il a consacré toute sa vie à la lutte pour une Palestine libre et, comme moi, s’engage pour un État de Palestine,  au nom des nombreux Palestiniens courageux qui résistent au péril de leur vie.

La Palestine, triste symbole de l’occupation sioniste persistante

La Palestine 2020, en ces temps de corona, est un triste symbole de la persistance de l’occupation sioniste et de la séparation arbitraire des familles de Gaza et du reste de la Palestine occupée. Il était autrefois possible de se rendre de Gaza à Ramallah ou à Bethléem mais cela est devenu impossible à cause des brimades de plus en plus fortes du régime de Netanyahou. Cela favorise consciemment le frustration et le désespoir dans le seul but de forcer les Palestiniens, chrétiens ou musulmans, à céder et à aider « Eretz Israël » et le « Grand Israël » projeté depuis toujours, à remporter la « victoire finale ». Après 72 ans de nettoyage ethnique et d’occupation, 75 ans après la fin de la guerre, il serait temps de se réconcilier et de s’engager pour la liberté. Nous en sommes, malheureusement, plus loin que jamais ! N’ayez pas peur, tant que nous sommes (encore) libres de penser !

Die Gedanken sind frei

Clemens Brentano / Achim von Arnim

Lied des Verfolgten im Turm

 

Der Gefangene:

Die Gedanken sind frei,

Wer kann sie erraten?

Sie rauschen vorbei

Wie nächtliche Schatten.

Kein Mensch kann sie wissen,

Kein Jäger sie schießen;

Es bleibet dabei,

Die Gedanken sind frei.

 

Das Mädchen:

Im Sommer ist gut lustig sein

Auf hohen wilden Heiden,

Dort findet man grün Plätzelein,

Mein herzverliebtes Schätzelein,

Von dir mag ich nit scheiden.

 

Der Gefangene:

Und sperrt man mich ein

Im finstern Kerker,

Dies alles sind nur

Vergebliche Werke;

Denn meine Gedanken

Zerreißen die Schranken

Und Mauern entzwei,

Die Gedanken sind frei.

 

Das Mädchen:

Im Sommer ist gut lustig sein

Auf hohen wilden Bergen;

Man ist da ewig ganz allein,

Man hört da gar kein Kindergeschrei,

Die Luft mag einem da werden.

 

Der Gefangene:

So sei es, wie es will,

Und wenn es sich schicket,

Nur alles in der Still;

Und was mich erquicket,

Mein Wunsch und Begehren

Niemand kann’s mir wehren;

Es bleibet dabei,

Die Gedanken sind frei.

 

Das Mädchen:

Mein Schatz, du singst so fröhlich hier

Wie’s Vögelein in dem Grase;

Ich steh so traurig bei der Kerkertür,

Wär ich doch tot, wär ich bei dir,

Ach, muß ich denn immer klagen?

 

Der Gefangene:

Und weil du so klagst,

Der Lieb ich entsage,

Und ist es gewagt,

So kann mich nicht plagen!

So kann ich im Herzen

Stets lachen, bald scherzen;

Es bleibet dabei,

Die Gedanken sind frei.

 

 

 

 

 

 

 

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: