Sicht vom Hochblauen

Evelyn Hecht-Galinski

Humanite comme astuce de Propaganda Evelyn Hecht-Galinski Traduction Christiane Reynaud

Humanité comme astuce de propagande

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 25 juillet 2018

Texte original : http://sicht-vom-hochblauen.de/humanitaet-als-propagandatrick-von-evelyn-hecht-galinski/

Traduction : Christiane Reynaud

 

Ce dont « l’État juif » a le plus besoin c’est d’une couverture médiatique positive. Ce régime refuse d’accepter des réfugiés mais contribue par sa politique à en engendrer de nouveaux ; il ne contribue en rien à résoudre des conflits, mais en crée chaque jour de nouveaux. Cet État d’apartheid juif raciste vient d’adopter une loi d’État-nation unique au monde : un Etat « seulement pour Juifs » et non pas pour tous ses citoyens. Les derniers doutes sur sa démocratie sont donc enterrés car, comme je l’ai déjà souligné plusieurs fois, « juif » et « démocratique » ne sont pas compatibles et s’excluent mutuellement.

https://www.infosperber.ch/Politik/Israel-Nationalstaat-Gesetz-Haaretz-Gideon-Levy

 

 

L’État d’apartheid adopte des « lois raciales de Jérusalem »

 

Ces « lois raciales de Jérusalem » sont claires. L’arabe en tant que langue officielle devient langue secondaire comme les citoyens palestiniens le sont depuis toujours. Quand des citoyens palestiniens ont osé acheter des maisons à Afoula, le tollé a été grand et les « bons » citoyens juifs se sont demandé comment faire pour préserver le « caractère juif ». Devant cette haine raciale aveugle, je me demande pourquoi il serait souhaitable de célébrer ce caractère juif car il est devenu un racisme nationaliste ethnocentriste sans pareil dont on doit prendre ses distances.

 

Déjà lorsque Netanyahu a fait de la reconnaissance d’Israël en tant « qu’Etat juif » une condition pour torpiller les négociations de paix et, de cette façon, les rendre indiscutables pour les Palestiniens et les vouer à l’échec, la direction était claire: vers l’abîme judaïque! Le but est de pousser la population palestinienne à quitter sa patrie, la Palestine. Dans cette loi nationale, pas un mot n’évoque qu’il y avait dans ce pays un peuple palestinien qui était, depuis le début, la bête noire des envahisseurs sionistes et qu’il fallait expulser par tous les moyens. Le régime de Netanyahou se rapproche de plus en plus de ce but, la solution finale de la judaïsation, grâce aussi à la solidarité internationale avec cet État d’apartheid.

 

Lors de la conférence de presse fédérale la chancelière Merkel répondit de sa manière « chrétienne sioniste » à la question d’une journaliste au sujet de cette loi raciale, qu’elle ne voulait pas se mêler des « affaires intérieures ». De toute évidence, cela ne la gêne pas d’intégrer ce racisme et cette marginalisation dans sa « vision chrétienne de l’homme ».

 

« L’État juif » permet aux Casques blancs » de s’échapper

 

Dimanche 22 juillet 2018, le jour précisément où Daniel Barenboim a déclaré avoir honte d’être israélien, « l’État juif » a « sauvé », dans un geste humanitaire exceptionnel, des centaines de membres des « Casques blancs » syriens, leur a permis de fuir de la Syrie et les a transférés dans d’autres pays. Cette opération d’évacuation hâtive est aussi douteuse que les nombreux bailleurs de fonds des Casques blancs, dont par exemple l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID). Depuis quand Israël se soucie-t-il de savoir si la vie de Musulmans est en danger ? Pourquoi donc cette hâte? Parce que ces « sauveteurs » en savent trop et risqueraient de trop parler s’ils tombaient entre les mains des Syriens?

https://www.haaretz.com/israel-news/.premium-today-i-am-ashamed-to-be-an-israeli-1.6294754

https://fr.wikipedia.org/wiki/Casques_blancs_(Syrie)

http://www.spiegel.de/politik/ausland/syrien-regierung-verurteilt-weisshelme-rettung-durch-israel-a-1219780.html

 

 Cette organisation des Casque blancs très controversée a été fondée en 2013 par l’ancien officier et agent secret britannique James Le Mesurier. Ces « sauveteurs civils » qui portent des armes – ce qui est tout à fait inhabituel – et ont tout de suite été soutenus financièrement avec plus de 100 millions de dollars américains par les États-Unis et l’Europe, dont l’Allemagne, sont tout aussi louches que leurs vidéos et les informations sur leurs sauvetages qui n’ont qu’une source: la leur. Il faut absolument approuver la déclaration du gouvernement syrien, que le sauvetage des Casques blancs est un scandale. Alors pourquoi, selon ce qu’on rapporte, précisément le Canada, la Grande-Bretagne et l’Allemagne ont-ils depuis longtemps demandé à Israël et à la Jordanie de sauver ces sauveteurs soi-disant menacés de mort par Assad et par la Russie? Pourquoi l’Allemagne a-t-elle dépensé 12 millions de dollars pour soutenir ces Casques blancs plus que douteux? Pour affaiblir la Russie ou pour renverser Assad?

 

Cela ne manque pas de piquant que précisément le « ministre de l’Intérieur et de la patrie » Seehofer, qui n’est pas particulièrement connu pour son humanité, accepte sans rechigner de prendre en tout 47 Syriens, huit membres des Casques blancs, leurs conjoints et leurs enfants mineurs, tout cela pour d’urgentes « raisons de droit international et humanitaires ». Ils n’ont même pas besoin de faire une demande d’asile. Il n’y a pas non plus de discussions pourquoi ces Casques blancs viennent en Allemagne, au Canada et en Grande-Bretagne plutôt que dans des pays musulmans ou dans « l’État juif ». Ce modèle d’humanité et de générosité refuse sinon strictement d’accueillir des réfugiés et n’est naturellement pas critiqué par le gouvernement fédéral, pourquoi donc? De même, le fervent partisan d’Israël, le ministre des Affaires étrangères Maas est, d’après le journal Bild, plein « d’admiration et de respect » pour ce groupe et soutient avec conviction, tout comme le gouvernement fédéral, leur sauvetage de Syrie.

 

Ce n’est pas le BDS qui est criminel mais la façon d’agir du régime de Netanyahou

 

Je souhaiterais enfin une telle humanité, un tel respect et une reconnaissance du droit international de la part du gouvernement fédéral une fois aussi à l’égard de la Palestine et du peuple palestinien – malheureusement son empathie s’arrête là, comme le prouve constamment la politique allemande envers Israël. Cette Grande coalition se sert du droit international à son gré, comme le prouvent les sanctions imposées sans scrupules à la Russie ou à l’Iran, mais pas à  l’État juif occupant. Notons-le: ce n’est pas le soutien au mouvement BDS qui est criminel mais la façon du régime de Netanyahou de traiter le peuple palestinien sous occupation depuis des décennies!

 

Cette soi-disant opération de sauvetage est incroyable et aussi mensongère que certains médias et certains politiciens ainsi que toute la propagande israélienne. Alors que le régime de Netanyahu prétend constamment mener une politique de “ non-intervention “ en Syrie, l’État juif a bombardé à plusieurs reprises des institutions syriennes. Depuis 2013, il soutient financièrement et matériellement Al-Nosra et d’autres groupes terroristes et il soigne leurs blessés à grand renfort de publicité dans les hôpitaux israéliens – contrairement à Gaza, où les Palestiniens enfermés vivent dans la pauvreté et où les soins médicaux deviennent de plus en plus impossibles.

Alors que l’Etat juif continue de bloquer Gaza en violation du droit international et que le massacre de Gaza disparaît des médias, on chante les louanges du régime de Netanyahu pour son action “ humanitaire „.

La guerre de Syrie, démasquée en tant que guerre civile initiée par le service secret américain CIA

De nombreux experts de la Syrie, comme le professeur Günter Meyer et l’éminent auteur et cinéaste John Pilger, ont dévoilé que la guerre de Syrie a été initiée en tant que guerre civile par le service secret américain qui n’avait qu’un but : provoquer le changement de régime et la chute d’Assad. Tout cela dans l’intérêt d’Israël, qui fait tout pour assurer l’occupation éternelle du plateau du Golan et attiser le mécontentement dans la région. Souvenons-nous de l’attaque contre l’Iraq, qui était contraire au droit international, et également dans l’intérêt d’Israël.

Dans une interview de 2017, John Pilger a décrit les Casques blancs comme un « concept absolu de propagande en Syrie » et un concept fantôme de propagande de l’OTAN, financé essentiellement par la Grande-Bretagne, qui se fait passer pour une organisation non-gouvernementale humanitaire et qui a été développée pour faciliter l’intervention en Syrie. Grâce à la Russie, cette intervention projetée par les criminels de guerre n’a pas réussi.

Depuis le début du « printemps arabe » il y a sept ans, le géographe très estimé Prof. Günter Meyer a donné plus de 1000 interviews en tant qu’expert très sollicité pour la Syrie ; dans plusieurs interviews, il a vivement attaqué les Casques blancs et a attiré l’attention sur l’attaque à l’arme chimique dans la Ghouta orientale qui était à son avis une mise en scène. Roger Waters a également démasqué les Casques blancs en 2017 dans une vidéo. Ils travaillent tous à dévoiler ces aspects fondamentaux de la guerre sale en Syrie, dans lesquels le régime de Netanyahu et les Casques blancs jouent un rôle non négligeable.

Lorsque les Casques blancs ont même été nommés au Prix Nobel, mais n’ont obtenu « que » le « petit », le prix Nobel alternatif (Right Livelihood Award), beaucoup, comme moi, ont été horrifiés de constater l’efficacité des astuces de la propagande occidentale, On s’étonne des mises en scènes évidentes des Casques blancs qui ont été récompensés par un Oscar dans un documentaire.

Le régime de Netanyahou projette un changement de régime à Gaza

Le terme « modéré » en politique devrait nous mettre la puce à l’oreille. Cela va des « rebelles modérés » quand il s’agit de djihadistes, aux « Palestiniens modérés » quand il s’agit du « gouvernement de Vichy » d’Abbas qui agit comme exécutant de « l’État juif », est payé par lui et qui, si le souhait de Netanyahou se réalise, prendra bientôt le pouvoir à Gaza par un changement de régime, sans élections démocratiques.

Tout cela en ces temps où l’humanité n’est qu’une astuce de propagande !

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: