Sicht vom Hochblauen

Evelyn Hecht-Galinski

Le sionisme ne connait ni culpabilite ni expiation Evelyn Hecht-Galinski Traduction Christiane Reynaud

Le sionisme ne connait ni culpabilité ni expiation

 

 

Evelyn Hecht-Galinski

Commentaire du 23 janvier 2019

Texte original : http://sicht-vom-hochblauen.de/zionismus-kennt-keine-schuld-und-keine-suehne-von-evelyn-hecht-galinski/

Traduction : Christiane Reynaud

 

Le sionisme et le terrorisme sioniste d’État n’ont qu’un but : la prétention au pouvoir exclusif en Palestine et la mise en application de cette prétention par tous les moyens. Ils sont absolument sûrs de pouvoir toujours compter sur le soutien des gouvernements européens et états-uniens.

 

Le nettoyage ethnique de la Palestine est un crime contre l’humanité

 

Le nettoyage ethnique de la Palestine est un crime contre l’humanité qui a conduit de Deir Yassin à Gaza et reste jusqu’aujourd’hui impuni.

https://www.marx21.de/das-massaker-von-deir-yassin/

https://www.fluechtlingsrat-hamburg.de/content/Flugblatt_GAZA_100109.pdf

 

Forteresse Parlement allemand ou chancellerie

 

En réalité, cette politique coloniale sioniste perd de plus en plus le soutien des populations allemande, européenne et américaine. Mais cela ne dérange pas les dirigeants ! Se sont-ils déjà une fois occupés sérieusement des intérêts et des attentes des citoyens ? Et pourquoi ? Parce qu’ils se sentent bien en sécurité dans leur forteresse, le parlement ou la chancellerie. On a rarement vu des politiciens plus déconfits dans tous les partis. Ils donnent des interviews et voyagent au hasard dans le monde sans perdre l’alliance transatlantique des yeux et sans s’occuper des droits de l’homme. Il ne faut surtout pas choquer ou fâcher « l’ami américain ».

 

Les hypocrites allemands des droits de l’homme

 

Nous constatons quel effet dévastateur cette servilité a sur notre politique et notre économie. Pas plus tard que l’été dernier, devant les sanctions américaines contre l’Iran, le ministre des Affaires étrangères Maas avait pompeusement promis de faire de gros efforts pour que le commerce avec l’Iran reste possible et il avait assuré les entreprises de son soutien à ce sujet. Qu’est-il resté de ces promesses ? Lundi, le gouvernement fédéral allemand a annoncé qu’il a décidé de retirer la licence d’exploitation à la compagnie aérienne iranienne Mahan Air qui dessert trois fois par semaine Téhéran depuis des aéroports allemands. La Grande coalition va donc encore plus loin que les sanctions imposées début janvier par l’UE. Elle justifie cette décision par des arguments douteux, à savoir que les services secrets iraniens auraient commis plusieurs meurtres en Europe, qu’ils projettent des attentats et qu’ils transportent soi-disant des combattants et des marchandises iraniennes en Syrie.

 

Je me rappelle encore trop bien à quel point des amis et des proches aux Pays-Bas ont été horrifiés lors que, le 4 octobre 1992, un Boeing 747 de la compagnie aérienne El Al s’est écrasé sur un immeuble d’Amsterdam et a tué un nombre jusqu’à présent inconnu d’habitants. Trois membres d’équipage et un passager furent également tués lors de l’accident. Selon le magazine israélien Shiv’a Yamin, l’avion avait à bord des missiles et du matériel militaire qui ont explosé. L’uranium incorporé pour la stabilisation dans les ailes a alors pris feu, s’est répandu sur toute la zone et l’énorme chaleur a provoqué un feu d’enfer. Depuis le crash, de nombreuses personnes qui avaient eu la malchance d’habiter sur les lieux de l’accident, sont tombées malades. Les services secrets prirent immédiatement tout en main et l’affaire fut étouffée. Je sais aussi par l’intermédiaire de connaissances néerlandaises que des agents accompagnent régulièrement des transports de matériel militaire dangereux dans des machines d’El AL à partir d’Amsterdam via la Pologne. A-t-on retiré pour cette raison le permis de vol à « l’État juif » ?

https://electronicintifada.net/content/1992-el-al-bijlmer-crash-cover-chemical-inferno/5250

 

Je voudrais rappeler à tous les hypocrites des droits de l’homme, particulièrement aux Allemands, que « l’État juif » lui-même fait assassiner nombreux de ses opposants par ses « guerriers de l’ombre » à qui des auxiliaires zélés allemands procurent de faux passeports. Il va sans dire que l’État juif n’a jamais eu à rendre des comptes pour sa politique meurtrière, du moins pas de la part de ses complices.

https://www.faz.net/aktuell/politik/ausland/dubai-mord-in-zimmer-230-1577373.html

https://www.daserste.de/information/wissen-kultur/ttt/ttt-der-schattenkrieg-buch-von-ronen-bergman-ueber-den-mossad-100.html

http://www.spiegel.de/politik/ausland/iran-der-lange-arm-des-regimes-in-europa-a-1249128.html

 

Dans le monde entier des gouvernements complices de « l’État juif »

 

Nous pouvons imaginer d’où viennent les accusations douteuses contre l’Iran. Le gouvernement des Etats-Unis insiste depuis des années auprès de ses alliés pour qu’ils retirent le permis de vol de la ligne iranienne qui figure depuis 2011 sur la liste américaine de sanctions. L’interdiction est donc aussi un signal vis-à-vis des Américains. L’éloge empoisonné de l’ambassadeur américain Grenell ne se fit pas attendre, lui qui sinon excelle toujours dans les tentatives de chantage et les dards empoisonnés qui dénotent un manque de diplomatie et isole à Berlin, le jour même où « l’État juif » s’est vanté d’avoir attaqué le Syrie et des combattants iraniens et annoncé d’autres attaques dans le cadre d’une « politique permanente ». D’après le Premier ministre Netanyahou qui lui-même commet constamment des actes de terrorisme, Israël ne tolérera aucune « agression » de l’Iran. « L’État juif » a effectué de nombreux raids aériens contre la Syrie mais même  Poutine s’est tu, sans parler des gouvernements complices de « l’État juif » dans le monde entier !

 

Corps étranger au Proche-Orient

 

Nous voyons depuis la création de l’État israélien à quoi ressemble cette « politique permanente ». La colonisation sioniste et la judaïsation ont été imposées avec brutalité, sans égards pour la population autochtone palestinienne. La souveraineté des États voisins a été gravement violée et les sionistes ont réussi avec un état permanent de guerre, à s’incruster en tant que corps étranger au Proche-Orient. Depuis des décennies, la communauté internationale supporte sans rechigner, certaine que sinon les sionistes tireront de leur manche leur atout extraordinaire, « l’antisémitisme », avec lequel on peut si merveilleusement instrumentaliser le rôle de victimes éternelles juives et échapper à la mauvaise conscience pour son propre échec.

                                        

L’Holocauste ne justifie pas tous les moyens

 

Combien de meurtres, de massacres, de crimes d’occupation et de vol constant de terres la communauté internationale a-t-elle acceptés jusqu’à ce jour ? Alors qu’Israël pérore constamment sur des sanctions contre l’Iran comme ennemi juré et agite le spectre d’un nouvel Holocauste, la communauté internationale réagit immédiatement avec servilité. Bien que « l’État juif » armé jusqu’aux dents possède des armes nucléaires, il se sent toujours « menacé » et prétend grotesquement ne vouloir que protéger la sécurité de ses citoyens. Il légitime ainsi tous les crimes contre l’humanité avec des méthodes de terrorisme d’État.

Nous ne le répéterons et le crierons jamais assez aux politiciens serviles : l’Holocauste ne justifie pas tous les moyens et un génocide reste un génocide, même s’il est commis sous la régie d’un gouvernement juif !

 

La matraque de l’antisémitisme est toujours prête

 

Entre-temps, « l’État juif » a mis en place dans le monde entier un système de soutien unique en son genre avec des sayanim. Comme l’écrit Norman Finkelstein, auteur de « L’industrie de l’Holocauste », les Juifs occupent, surtout aux Etats-Unis, des postes stratégiques importants en politique, dans les arts et dans l’industrie de l’édition. Pourquoi cela serait-il de l’antisémitisme quand Finkelstein le mentionne ? En effet, pas mal de choses ont changé aujourd’hui. Autrefois, le lobby pro-israélien n’attachait pas de valeur à ce que les Juifs soient déclarés comme tels. Aujourd’hui, c’est complètement différent, on mentionne explicitement le judaïsme et le met en avant, surtout quand il s’agit de personnalités éminentes. On déclare impitoyablement juifs des citoyens qui ont depuis longtemps renié cette religion ou qui sont baptisés depuis des générations. Il est presque impossible d’échapper à ce chantage moral, car tout sert à instrumentaliser. La matraque de l’antisémitisme est toujours prête, même si elle s’use lentement.

 

Pas « d’élévation» sans scrupules des Juifs au-delà de la nationalité

 

Pourquoi les États ne se défendent-ils pas enfin contre cette élévation sans scrupules des Juifs au-delà de la nationalité comme l’ont fait certains présidents et Premiers ministres israéliens ? Pensons seulement à la France et à l’Allemagne où on emploie cette méthode avec les citoyens juifs pour essayer de les attirer dans « l’État juif » en tant que « foyer » de tous les Juifs. C’est un crime et c’est contraire aux lois de tous les pays. Les Juifs deviennent de cette manière la « cinquième colonne » qui vit toujours avec sa valise bouclée. Si le président turc Erdoğan tentait la même chose, il y aurait avec certitude un tollé médiatique.

 

Manœuvres de diversion pour détourner l’attention des crimes sionistes

 

C’est tout aussi délibérément voulu que les constantes campagnes contre l’antisémitisme qui se font actuellement de plus en plus massives et à travers toute l’Europe. Quoi de mieux comme manœuvres de diversion pour détourner l’attention des crimes sionistes ? Combien de temps encore cette politique marchera-t-elle et sera-t-elle tolérée ?

https://www.nachdenkseiten.de/?p=45356

 

La résistance légitime palestinienne n’est pas du terrorisme

 

Alors qu’on ne tient guère compte des droits des Palestiniens, « l’État juif » s’est de plus en plus établi comme l’unique puissance en Palestine. Alors qu’on laisse faire le terrorisme d’État et de l’occupation sionistes débridés, on stigmatise toute résistance légitime palestinienne de terrorisme. Nous sommes témoins ici aussi de cette méthode où on confond islam et islamisme et en fait du terrorisme, tout comme on a fait des Musulmans les nouveaux ennemis déclarés. Il semble que « l’alliance de valeurs judéo-chrétiennes » ait enfin trouvé son ennemi commun. Ce comportement rappelle fatalement le passé nazi.

 

Ensemble avec les Juifs contre les Musulmans

 

Le « PLUS JAMAIS » est devenu un « Encore et toujours », seulement, cette fois, avec de nouveaux protagonistes. Cette politique se rapproche fatalement des populistes de droite et profite à l’AfD. Ils sont tous dans le même bateau avec les Juifs et « l’État juif » et affrontent ensemble les Musulmans.

 

Les Juifs américains commencent à réfléchir

 

Alors qu’en Allemagne et en Europe on continue de faire appel à la « politique des valeurs », une réflexion est en cours dans une grande partie des Etats-Unis et chez des Juifs américains. Tout ce qui est ici un sujet tabou controversé est permis aux Etats-Unis.

https://amchainitiative.org/u-s-jews-renounce-their-right-of-return-and-support-bds/

 

Spectres de l’ennemi comme pendant la guerre froide

 

Malgré un président américain qui passe outre à tout et soutient « l’État juif » de toutes ses forces ! Alors qu’Israël a ouvertement soutenu les terroristes syriens d’al-Nosra qui ont pu causer de grands dégâts en Syrie et déclencher ainsi la guerre, il mène inlassablement des raids aériens contre la Syrie et demain peut-être contre le Liban ou l’Iran. Tout est possible avec cette nouvelle stratégie de pouvoir qui nous engage de plus en plus dans la doctrine américaine de l’OTAN. Cette politique agressive qui ne fait rien d’autre que de construire des spectres d’ennemis comme pendant la guerre froide, ne peut, à long terme, aboutir qu’à une catastrophe.

https://connectiv.events/jerusalem-post-israel-unterstuetzte-syrische-rebellen-mit-waffen-munition-und-medikamenten/

 

Entre-temps aux Etats-Unis, de plus en plus de gens, même des fonctionnaires, sombrent dans la pauvreté à cause de la politique de Trump et du « Shutdown » et ne peuvent plus payer leurs loyers, leurs mensualités et leur nourriture, tout ça à cause de la brutale politique du « d’abord » de Trump.

http://www.witf.org/news/2019/01/for-the-poor-the-safety-net-in-a-shutdown-doesnt-feel-safe.php

 

La campagne BDS remporte de plus en plus de succès sur le plan international

 

Il y a une petite lueur d’espoir. De plus en plus de jeunes citoyens juifs américains refusent de s’engager pour « l’État juif » et qu’il parle ou agisse en leur nom. Ils s’opposent ouvertement, même si cela peut avoir des conséquences fatales pour eux dans les universités et leur vie professionnelle. La campagne BDS remporte de plus en plus de succès sur le plan international.

https://electronicintifada.net/blogs/nora-barrows-friedman/listen-las-israel-lobby-fails-ban-conference-palestinian-rights

 

Il manque ici de Juifs critiques

 

Pourquoi garde-t-on autant le silence quand il s’agit de la Palestine ? Parce que, particulièrement aux Etats-Unis, le système politique est basé en grande partie sur le sponsoring et les dons. L’époque de McCarthy n’est pas oubliée non plus et les campagnes de dénigrement et de diffamation font toujours leur effet. Il est donc doublement admirable que de plus en plus de citoyens américains juifs se détachent du courant dominant fatal dépendant d’Israël. Alors que le lobby pro-israélien et ses soutiens médiatiques et politiques déclenchent depuis longtemps ici aussi d’abjectes campagnes de diffamation, il manque dans notre pays de Juifs critiques qui s’engagent enfin pour le respect des droits de l’homme et refusent de soutenir une politique de fidélité inconditionnelle pour un État occupant. Défendre la liberté de la Palestine devrait enfin être la maxime. Se taire devant l’injustice, c’est se rendre coupable.

https://www.nytimes.com/2019/01/19/opinion/sunday/martin-luther-king-palestine-israel.html?fbclid=IwAR1Rw0Ub60d213vbcuEEdj3j2jUqjNYHX-iYDJRn93OES3i3oqQZREGXbwE

https://mondoweiss.net/2017/02/dependence-pressure-hostility/

 

Nous qui nous engageons pour la liberté de la Palestine, savons, contrairement aux sionistes, ce que signifient culpabilité et expiation.

 

 

 

 

Hinterlasse jetzt einen Kommentar

Kommentar hinterlassen

E-Mail Adresse wird nicht veröffentlicht.


*


%d Bloggern gefällt das: